Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Néovacs lève 500 000 euros par émission d'Oceane-BSA
information fournie par AOF 18/09/2023 à 14:54

(AOF) - Néovacs a annoncé une levée de fonds d’un demi-million d’euros par l’émission d’Oceane-BSA, d’une valeur nominale de 500 000 euros, souscrites par European High Growth Opportunities Securitization Fund. Le produit net de cette opération (480 000 euros) sera destiné, pour 50%, à financer le programme de recherche Kinoïde sur les allergies et, pour 50%, à renforcer les capacités d’investissement dans des projets prometteurs, aussi bien dans le développement de candidats médicaments (BioTech) que de dispositifs médicaux (MedTech).

La biotech spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes précise que cette activité, qui a donné lieu à plusieurs prises de participations à ce jour (Bio Detection K9, Signia Therapeutics, Netri Medical Devices Venture et Pharnext plus récemment) permettra de diversifier le risque porté par Néovacs en investissant dans des projets "ambitieux mais réalistes".

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur Pharmacie

Les biotechs mises à rude épreuve

Ces sociétés pâtissent d'un cycle économique beaucoup moins favorable, qui se traduit notamment par une baisse du financement par le capital-risque des start-up. Ces entreprises sont donc obligées de mener des plans de licenciement. A cela s'ajoute un cadre réglementaire bien plus contraint. D'abord, aux Etats-Unis, les mesures liées à l'Inflation Reduction Act (IRA) pourraient avoir un fort impact sur les marges des intervenants. En effet, à partir de 2026, le programme fédéral Medicare va pouvoir renégocier le prix des médicaments commercialisés depuis neuf ans (chimiques) ou 13 ans (biologiques), avec des rabais qui pourraient aller de 35 à 60 % pour les biotechs. De même, en Europe, avec la nouvelle réglementation du médicament présentée à Bruxelles en avril, la durée de protection d'un brevet va être réduite si le traitement innovant n'est pas commercialisé dans tous les pays-membres sous deux ans.

Valeurs associées

0.15 EUR Tradegate +0.86%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.