Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ne pas retirer trop tôt le stimulant monétaire-Brainard (Fed)

Reuters12/09/2016 à 19:56
 (Actualisé avec des détails, Kashkari) 
    par Jason Lange et Karen Pierog 
    CHICAGO, 12 septembre (Reuters) - La Réserve fédérale doit 
prendre garde à ne pas retirer le stimulant monétaire trop tôt 
en raison de faiblesses potentielles du marché du travail et des 
risques conjoncturels à l'étranger, a déclaré lundi le 
gouverneur Lael Brainard. 
    "L'heure est à la prudence pour ce qui concerne le retrait 
du côté accommodant de la politique monétaire", dit-elle, dans 
un discours qu'elle doit prononcer à Chicago. 
    Brainard a expliqué que le marché de l'emploi pourrait bien 
être plus éloigné de sa pleine capacité que certains économistes 
ne le pensent, ce qui implique qu'"il y a moins d'urgence à 
relever les taux de manière préventive". 
    La réunion de politique monétaire des 20 et 21 septembre 
verra une Fed divisée entre ceux qui craignent que les taux 
ultra-bas du moment ne provoquent une flambée d'inflation et 
ceux, dont Brainard fait partie, qui estiment qu'il n'y a aucune 
nécessité impérieuse à relever les taux d'intérêt. 
    Certains responsables de la Fed pensent que le marché du 
travail est proche d'une situation de plein emploi et la 
présidente Janet Yellen avait dit en juillet que les arguments 
en faveur d'une hausse des taux s'étaient renforcés. 
    "Je pense que les circonstances appellent un débat animé la 
semaine prochaine", a dit Dennis Lockhard, le président de la 
Fed d'Atlanta, en référence à la réunion des 20 et 21 septembre. 
  
    Mais pour Brainard, le marché de l'emploi peut encore de 
resserrer sans poussée d'inflation. "La réaction de l'inflation 
à une accélération inattendue de la demande sera sans doute 
modérée et progressive, nécessitant une réponse monétaire 
modérée à l'avenant". 
    La Fed a relevé les taux en décembre dernier, mettant fin à 
sept années de taux d'intérêt proches de zéro. Des responsables 
avaient signalé en juin qu'il pourrait y avoir deux autres 
hausses des taux d'ici la fin de l'année. 
    Le marché pense cependant que les taux ne seront modifiés ni 
la semaine prochaine ni à l'occasion de la réunion de politique 
monétaire des 1er et 2 novembre. Le marché des futures de taux 
suggère que les traders voient à un peu plus de 50% la 
probabilité d'une hausse des taux en décembre. 
    Brainard, l'un des plus ardents défenseurs de la politique 
de taux ultra-bas de la Fed, a expliqué que les politiques de 
taux bas généralement pratiquées par les grandes puissances 
économiques rendaient les Etats-Unis plus exposés à de brusques 
montées du dollar, susceptibles de freiner encore plus 
l'inflation. 
    Cette dernière est en deçà de l'objectif de 2% de la banque 
centrale ces quatre dernières années.          
    Wall Street a accru ses gains après les déclarations de 
Brainard, tandis que le dollar a nettement reculé avant de 
réduire ses pertes et que les rendements des Treasuries ont 
fléchi.  
    Nell Kashkari, le président de la Fed de Minneapolis, a 
déclaré ce même lundi que la Fed disposait d'"outils parfaits" 
pour combattre une inflation trop élevée mais il a ajouté 
qu'elle n'avait en revanche que peu d'outils pour faire face à 
une inflation trop basse, telle que celle qui persiste depuis 
plusieurs années. 
    Une inflation basse implique qu'il n'y a aucune urgence à 
relever les taux énergiquement, a-t-il ajouté.      
 
 (Avec Ann Saphir, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.