Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Navalny poste une photo de lui assis sur son lit d'hôpital
Reuters15/09/2020 à 12:24

MOSCOU, 15 septembre (Reuters) - L'opposant russe Alexeï Navalny, victime d'une tentative d'empoisonnement le mois dernier selon l'Allemagne, où il est soigné, a partagé mardi sur les réseaux sociaux une photo https://www.instagram.com/navalny/?hl=fr

de lui assis sur son lit d'hôpital et entouré de sa famille.

"Salut, c'est Navalny. Vous me manquez tous", a écrit l'opposant numéro un à Vladimir Poutine en commentaire de cette image postée sur Instagram, où il compte 1,7 million d'abonnés.

"Je ne peux toujours pas faire grand-chose mais hier, j'ai pu respirer toute la journée seul sans assistance", a-t-il ajouté.

L'Allemagne a annoncé au début du mois que les examens médicaux pratiqués sur Alexeï Navalny prouvaient qu'il a été empoisonné par un produit de la famille du Novitchok. La France a annoncé lundi être parvenue à la même conclusion sur la base de ses propres analyses et Emmanuel Macron a dénoncé une "tentative d'assassinat".

Les deux pays réclament des explications à Moscou, qui met en doute la thèse de l'empoisonnement.

Interrogé mardi à ce sujet, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a réaffirmé que la Russie était prête à faire la lumière sur cette affaire mais qu'elle avait besoin pour cela d'avoir accès à des informations détenues par l'Allemagne.

Alexeï Navalny a été victime d'un malaise le 20 août à bord d'un avion entre la Sibérie et Moscou après avoir bu du thé à l'aéroport. Hospitalisé dans un premier temps à Omsk, en Sibérie, il a été transféré le 22 août en Allemagne.

(Alexander Marrow et Katya Golubkova; version française Jean-Stéphane Brosse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer