Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Metro voit son bénéfice bondir dans l'électronique grand public

Reuters10/02/2015 à 10:11

DÜSSELDORF, Allemagne, 10 février (Reuters) - Le distributeur allemand Metro MEOG.DE a annoncé mardi une progression plus forte que prévu du bénéfice trimestriel de ses activités dans l'électronique grand public et confirmé sa prévision d'une "légère augmentation" de son chiffre d'affaires et de son bénéfice en année pleine. Le bénéfice d'exploitation (Ebit) du groupe sur la période octobre-décembre, premier trimestre de son exercice fiscal, a reculé à 1,024 milliard d'euros contre 1,073 milliard un an plus tôt, en raison d'un effet de changes de 60 millions d'euros lié à la faiblesse du rouble. Ce résultat est à peu près conforme à la moyenne des attentes des analystes interrogés par Reuters, de 1,008 milliard d'euros. Le bénéfice d'exploitation de Media-Saturn, la filiale d'électronique grand public, a en revanche bondi de 21% à 349 millions d'euros, soit nettement au-dessus d'une prévision moyenne de 322 millions. Première chaîne de magasins d'électronique grand public en Europe, Media-Saturn a mis du temps à se tourner vers le commerce en ligne et perdait du terrain face à des acteurs comme Amazon. Elle investit désormais fortement dans ce domaine et ses ventes sur internet représentent à présent plus de 7% de son chiffre d'affaires. Le groupe allemand, qui dispose de 2.200 points de vente dans 30 pays, a décidé de réduire son portefeuille et ses coûts afin de se concentrer sur la vente aux professionnels et l'électronique grand public. Cette stratégie passe notamment par une rénovation de ses magasins et une amélioration de son offre sur internet. L'activité de ventes aux professionnels "cash and carry", qui représente près de la moitié du chiffre d'affaires de Metro, a vu son bénéfice d'exploitation chuter de 11% à 481 millions d'euros, essentiellement en raison de la faiblesse du rouble. En raison de la crise en Ukraine et des sanctions occidentales contre la Russie, Metro a renoncé en 2014 à l'introduction en Bourse de sa filiale russe de magasins d'entrepôt. ID:nL6N0MF4GM Le quatrième distributeur européen, qui réalise généralement l'essentiel de ses bénéfices au cours de ce trimestre octobre-décembre, a maintenu sa prévision d'une "légère augmentation" de son chiffre d'affaires et de son bénéfice d'exploitation pour l'exercice fiscal 2014-2015. Cette prévision se fonde sur l'hypothèse d'une "situation géopolitique inchangée", a-t-il souligné. Le bénéfice d'exploitation des supermarchés Real s'est contracté de 14% à 84 millions d'euros en raison d'un effort de modernisation des magasins et de la vente des activités en Europe de l'Est. La chaîne de grands magasins Kaufhof a vu son bénéfice d'exploitation reculer de près de 13% à 139 millions d'euros, la douceur des conditions météorologiques l'ayant conduit à proposer des rabais sur les vêtements d'hiver. (Emma Thomasson; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.