1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

MBDA-L'Italie et Leonardo ont vocation à rester engagés-PDG
Reuters19/09/2017 à 10:39

    PARIS, 19 septembre (Reuters) - Le constructeur européen de 
missiles MBDA estime logique que l'Italie et son industriel de 
défense Leonardo  LDOF.MI  restent au capital du groupe, a 
déclaré mardi son PDG Antoine Bouvier. 
    Leonardo détient 25% de MBDA aux côtés d'Airbus et du 
britannique BAE Systems  BAES.L  qui ont chacun 37,5% et on a 
prêté à l'italien l'intention de sortir du constructeur de 
missiles pour se renforcer dans le fabricant de turbopropulseurs 
ATR dont il est coactionnaire à parité avec Airbus. 
   
    A la question de savoir si l'Italie souhaitait selon lui 
garder son industrie de missiles et en tous cas rester 
actionnaire de MBDA, Antoine Bouvier a répondu à l'affirmative. 
    "Rien n'est jamais sûr, rien n'est jamais acquis, mais les 
fondamentaux à la fois au niveau de l'Italie, de Leonardo et de 
la contribution de MBDA à l'armement des plates-formes 
italiennes vont dans ce sens", a-t-il déclaré lors d'une 
rencontre avec l'Association des journalistes professionnels de 
l'aéronautique et de l'espace (AJPAE). 
    Antoine Bouvier a regretté les divergences croissantes entre 
les frégates italiennes et françaises, qui étaient identiques 
dans les années 1990 à l'époque des frégates Horizon et qui ne 
partagent désormais plus que les missiles MBDA. 
    "On est évidemment très satisfait d'être le dernier carré 
résistant de la coopération de cette divergence mais c'est une 
situation qui n'est pas satisfaisante", a-t-il dit. 
    "Tout ce qui va dans un sens (...) de renverser la vapeur 
sur cette coopération dans le domaine naval va évidemment dans 
le bon sens." 
    La France et l'Italie discutent d'une alliance dans les 
chantiers navals qui pourrait conduire à des partenariats avec 
Thales  TCFP.PA  et Leonardo, les numéros deux et trois de la 
défense en Europe, a-t-on appris la semaine dernière auprès de 
deux sources proches du dossier.   
 
 (Cyril Altmeyer, édité par Benoît Van Overstraeten) 
 

Valeurs associées

MIL +1.00%
Euronext Paris +0.03%
Euronext Paris +0.18%
LSE +1.45%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer