Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Maisons mère-enfants: le Premier ministre irlandais présente des excuses
Reuters13/01/2021 à 18:23

DUBLIN, 13 janvier (Reuters) - Le Premier ministre irlandais Micheál Martin a présenté mercredi des excuses formelles au lendemain de la publication d'un rapport d'enquête dressant le bilan "épouvantable" des maisons pour mères célibataires tenues par l'Eglise catholique au 20e siècle.

Selon l'enquête, le taux de mortalité infantile dans ces institutions tenues par des religieuses où ont été envoyées des dizaines de milliers de femmes, y compris des victimes de viols, pour donner naissance à leurs enfants, a souvent été cinq fois plus élevé que pour des enfants nés de couples mariés.

"Au nom du gouvernement, de l'Etat et de ses citoyens, je présente mes excuses pour le mal profond qu'ont enduré des mères et leurs enfants qui se sont retrouvés dans les maisons mère-enfant", a déclaré le chef du gouvernement devant le Parlement.

"Je présente des excuses pour la honte et la stigmatisation dont ils ont souffert et qui, pour certains d'entre vous, demeurent des fardeaux aujourd'hui encore (...) L'Etat n'a pas été là pour vous."

Ce rapport s'ajoute à d'autres enquêtes accablantes pour le clergé catholique irlandais sur les abus sexuels de prêtres pédophiles, le travail forcé dans des pensionnats pour jeunes filles ou encore des adoptions illégales d'enfants nés de femmes non mariées.

(Conor Humphries; version française Nicolas Delame)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer