Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Loi travail : des cortèges clairsemés, heurts à Paris, Rennes et Nantes

Le Point10/04/2016 à 09:07

Le mouvement contre la loi travail se poursuit ce samedi.

Environ 120 000 manifestants ont défilé ce samedi dans toute la France contre la loi travail, selon le ministère de l'Intérieur. Les défilés, organisés pour la première fois un week-end et pendant les vacances scolaires, émaillés d'incidents, ont nettement moins mobilisé que ceux du 31 mars. Vingt-six personnes ont été interpellées, dont neuf à Paris, a déclaré le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet. Trois policiers ont été légèrement blessés lors d'incidents dans la capitale, a précisé le préfet de police de Paris, Michel Cadot.

L'intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL, Fidl) avait appelé à plus de 200 manifestations et rassemblements partout en France contre ce projet qu'elle juge trop libéral. Il s'agissait de la sixième journée d'action depuis le 9 mars, la troisième réunissant jeunes et travailleurs, mais aussi des retraités et des familles. La « mobilisation importante » attendue est loin d'égaler celle de la précédente journée unitaire, qui avait rassemblé le 31 mars entre 390 000 et 1,2 million de manifestants.

À Rennes, où des heurts entre manifestants et forces de l'ordre se sont produits, la manifestation rassemblait à la mi-journée 1 700 personnes, selon la préfecture, contre 6 500 le 31 mars. Selon la préfecture, deux CRS ont été blessés, dont un atteint de surdité. Un policier a aussi été touché par un projectile, une bille métallique, lancée contre...

Lire la suite sur Le Point.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pylenoir
    10 avril10:31

    Une chose m'étonne : je n'ai rien lu sur "les flics déguisés en manifestants qui cassent tout pour faire de la provoc ..." Faut dire que la Police n'engage pas en dessous de 18 ans .... MDR

    Signaler un abus

  • v.gehres
    10 avril10:10

    Nuit debout..... vitrine couchée... !

    Signaler un abus

  • pylenoir
    10 avril10:09

    Il est toujours + facile d'ouvrir la bouche que de tendre le bras ! Je précise : qu'attendent toutes ces grandes bouches pour créer des emplois productifs ?

    Signaler un abus

  • b.renie
    10 avril06:25

    Les opposants à la loi travail, salariés, étudiants et lycéens étaient à nouveau dans la rue samedi, mais la mobilisation s'annonçait en baisse par rapport au 31 mars. Et ce sont toujours les mêmes qui reviennent faire la chienlit. Il y a en France un petit million de citoyens qui veulent détruire le pays en refusant ce qui fait la dignité de l'être humain : le travail qui construit. Comment croient-ils que ce qu'ils sont a pu se faire si ce n'est par le travail des générations antérieures

    Signaler un abus

  • d.e.s.t.
    09 avril16:45

    Trop de manifs tuent les manifs, heureusement!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.