Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Les ventes de Roche augmentent au S1, dopées par la demande des tests COVID-19
information fournie par Reuters22/07/2021 à 10:29

LES VENTES DE ROCHE AUGMENTENT AU S1, DOPÉES PAR LA DEMANDE DES TESTS COVID-19

LES VENTES DE ROCHE AUGMENTENT AU S1, DOPÉES PAR LA DEMANDE DES TESTS COVID-19

ZURICH (Reuters) - Les ventes de Roche ont augmenté de 8% à taux de change constants au premier semestre à 30,71 milliards de francs suisses (28,4 milliards d'euros), un montant supérieur aux prévisions, la forte demande de tests COVID-19 ayant aidé le fabricant suisse de médicaments à rebondir après un début d'année plus difficile.

Le chiffre d'affaires de l'activité de diagnostic a augmenté de 51% au cours du premier semestre en raison de la forte demande de tests COVID-19 et de l'essor des tests de routine, a déclaré Roche.

Cela a permis de compenser la baisse de 3% des ventes des produits pharmaceutiques, bien que les ventes de médicaments aient renoué avec la croissance au deuxième trimestre grâce aux bons résultats des nouveaux médicaments, a précisé le groupe dans un communiqué.

Le groupe a dit prévoir une augmentation de son dividende et a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, à savoir une croissance des ventes comprise entre 0% et 5% à taux de change constant (low- to mid-single-digit rate) et une progression comparable du bénéfice par action.

"Nous avons affiché de bons résultats au premier semestre, principalement grâce à la demande de nos nouveaux médicaments et des tests COVID-19", a déclaré Severin Schwan, directeur général du groupe.

"La division pharmaceutique a recommencé à croître au deuxième trimestre et l'activité de diagnostic de base affiche une forte dynamique", a-t-il ajouté.

"Comme prévu, la demande de tests COVID-19 a atteint un pic au deuxième trimestre et devrait diminuer au deuxième semestre, même si cela dépend bien sûr de l'évolution de la pandémie et que des incertitudes significatives demeurent", a déclaré Severin Schwan lors d'une conférence de presse.

Les activités dans le domaine de l'oncologie n'ont pas encore retrouvé leur niveau d'avant la pandémie, a-t-il ajouté.

Il a précisé par ailleurs que le groupe était en discussion avec la Food and Drug Administration (FDA) au sujet d'un traitement potentiel de la maladie d'Alzheimer.

A l'ouverture, le titre Roche perdait 1,4% à la Bourse de Zurich.

(Reportage Michael Shields, version française Federica Mileo, édité par)

Valeurs associées

Swiss EBS Stocks +0.79%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.