Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris - Mercredi 1er novembre 2023
information fournie par AOF 31/10/2023 à 18:32

(AOF) - DBT

DBT annonce une hausse de 23% de son chiffre d'affaires au 1er semestre 2023, à 5,66 millions d'euros, "dans une conjoncture économique dégradée". Le spécialiste des systèmes de recharge pour tous les véhicules électriques affiche une perte nette de 3,116 millions d'euros contre -2,57 millions d'euros, un an plus tôt. Avec des prises de commandes 2023 estimées à 16 millions d'euros , en progression de 25%, le chiffre d'affaires est attendu "en croissance" pour 2023", alors que le marché de la mobilité électrique "affiche un dynamisme confirmé".

Ipsos

Ipsos annonce l'acquisition de CBG Health Research Ltd (CBG) de Reach Aotearoa, un fournisseur clé de services de recherche, d'études et de télémédecine en Nouvelle-Zélande. Le spécialiste des études de marché et des sondages d'opinion renforce ainsi sa présence dans le secteur public. Les enquêtes de population à grande échelle de CBG fournissent des preuves critiques aux clients du secteur, notamment sur des sujets clés tels que l'éducation, la santé publique, les transports et les enjeux sociaux.

Gaussin

Gaussin annonce une baisse de 49% de son chiffre d'affaires et de ses revenus de licences au 1er semestre, à 13,6 millions d'euros. Le spécialiste du véhicule innovant invoque "la montée en puissance industrielle " du groupe et " la constitution de stocks et d'encours importants". Il affiche une perte nette de 23,8 millions d'euros contre 13 millions il y a un an.

Hopium

Hopium affiche une perte nette de 24,68 millions d'euros au premier semestre, contre 9,53 millions il y a un an. La société spécialiste des piles à combustible hydrogène et de l'ingénierie automobile, en redressement judiciaire depuis juillet, caractérise sa situation financière par " des capitaux propres négatifs de 31,9 millions d'euros et une trésorerie de 0,09 million d'euros ". Hopium n'ayant pas encore initié la commercialisation de son système de pile à hydrogène, la société " n'a pas réalisé de chiffre d'affaires au cours du 1er semestre 2023 " est-il précisé.

Jacquet Metals

Jacquet Metals, distributeur d'aciers spéciaux, annonce la réalisation de l'acquisition de plusieurs sociétés de distribution auprès de Swiss Steel Group, un leader mondial de la production d'aciers longs spéciaux. À la suite de l'autorisation de la Commission européenne au titre du contrôle des concentrations, Jacquet Metals a réalisé l'acquisition de sociétés en République Tchèque, Pologne, Slovaquie, Hongrie, Lituanie, Estonie et Lettonie.

Schneider Electric

Schneider Electric a finalisé la cession précédemment annoncée de son activité de capteurs industriels, Telemecanique Sensors, à Yageo. La transaction en numéraire valorise Telemecanique Sensors à 723 millions d'euros en valeur d'Entreprise. Elle a été finalisée le 31 octobre 2023 et jusqu'à cette date, Telemecanique Sensors était comptabilisé dans l'activité Automatismes industriels.

Sogeclair

Sogeclair annonce un chiffre d'affaires à 9 mois à 107,8 millions d'euros, en hausse de 8,8% sur un an, à, périmètre et taux de change constants. La société d'ingénierie spécialiste de l'aéronautique souligne que c'est là la " dixième hausse consécutive de chiffre d'affaires trimestriel à périmètre constant ". Sogeclair se dit " conforté dans l'ambition d'atteindre 250 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2030 ". Sur les 9 premiers mois de l'exercice, l'aviation commerciale (marché +5%) et la défense (marché +5%) sont les plus dynamiques toutes les deux à +20%.

Touax

Touax a annoncé, pour son activité Wagons de fret, la mise en place d'une nouvelle ligne de crédit confirmée de deux ans pour un montant de 40 millions d'euros, associée à une "option d'accordéon" de 20 millions d'euros supplémentaires. Simultanément, tous les compartiments du contrat de financement initial ont été transformés en Green Loans grâce à l'implémentation d'un "framework" orientant les financements verts du groupe.

Valeurs associées

DBT
Euronext Paris +0.06%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.80%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +0.15%
Euronext Paris -1.79%
Euronext Paris +0.41%
Euronext Paris +0.21%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 31/10/2023 à 18:32:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.