Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les USA rétablissent une aide de $150 millions aux Palestiniens
Reuters07/04/2021 à 21:07

(Actualisé tout du long avec confirmation officielle, précisions, réactions)

par Matt Spetalnick, Patricia Zengerle et Jonathan Landay

WASHINGTON, 7 avril (Reuters) - L'administration du président américain Joe Biden a annoncé mercredi qu'elle prévoyait de fournir 235 millions de dollars d'aide aux Palestiniens, rétablissant le financement américain à l'agence des Nations unies chargée d'aider les réfugiés et d'autres mesures supprimées par l'ancien président Donald Trump.

L'ensemble de mesures humanitaires, économiques et d'aides au développement a été détaillé par le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, dans le cadre des efforts de Washington pour réparer des liens avec les Palestiniens mis à mal sous la précédente administration.

Joe Biden, entré en fonction le 20 janvier, avait promis de à mettre fin, au moins en partie, à la politique menée par son prédécesseur Donald Trump, perçue par les Palestiniens comme très favorable à Israël.

Le plan prévoit le déblocage d'un fonds d'environ 150 millions de dollars via l'UNRWA, l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, 75 millions de dollars d'aide économique et au développement, ainsi que 10 millions de dollars pour des programmes de paix, a indiqué Antony Blinken dans un communiqué.

Des conseillers de Joe Biden ont aussi signalé qu'ils souhaitaient rétablir comme priorité l'objectif d'une solution à deux Etats pour régler le conflit israélo-palestinien.

Mais la prudence est pour l'heure de mise à Washington, alors que d'éventuelles avancées majeures ne devraient pas se produire avant qu'Israël ne sorte de l'impasse politique après de nouvelles élections législatives infructueuses le mois dernier. Des élections palestiniennes sont par ailleurs prévues cette année.

Les relations entre Washington et l'Autorité palestinienne sont pratiquement gelées depuis l'annonce en 2017 par Donald Trump de sa reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d'Israël. Les Etats-Unis avaient alors décidé dans la foulée de réduire leur contribution à l'UNRWA.

Ahmed Abou Houly, membre du comité exécutif de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP), a déclaré qu'il allait s'entretenir par visioconférence avec un représentant du département d'Etat américain pour exprimer sa gratitude pour ce "soutien très important", ajoutant qu'il espérait que cela allait continuer.

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré que l'UNRWA, "dans sa forme actuelle", "alimente le conflit plutôt que n'aide à le résoudre".

"Par conséquent, le renouvellement de l'aide à l'UNRWA doit être accompagné de changements importants et vitaux à la nature (de l'agence), ses objectifs et son organisation", a ajouté Lior Haiat.

Les Nations unies se sont réjouies de l'annonce de l'administration Biden, disant espérer que cela allait inciter d'autres pays à redevenir des donateurs de l'UNRWA.

(Matt Spetalnick, Patricia Zengerle, Jonathan Landay, Doina Chiacu et Daphne Psaledakis; version française Claude Chendjou et Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer