Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Les services financiers aux grandes entreprises portent Crédit Agricole au troisième trimestre
information fournie par Boursorama avec AFP 08/11/2023 à 08:30

Le Crédit Agricole a affiché mercredi des résultats en croissance au troisième trimestre, tant pour ses revenus que pour son résultat net, stimulé par ses activités dédiées aux grandes entreprises et à sa stratégie de partenariats.

( AFP / LOIC VENANCE )

( AFP / LOIC VENANCE )

Dans le détail, le groupe bancaire français engrange entre juillet et septembre un revenu en hausse de 12,5% sur un an à 9,25 milliards d'euros, dont 6,34 milliards pour l'entité cotée Crédit Agricole SA.

Le bénéfice net est lui en hausse par rapport au troisième trimestre 2022, de 21% à 2,38 milliards d'euros pour le groupe et même de 32,8% à 1,75 milliard pour Crédit Agricole SA.

A titre de comparaison, son concurrent BNP Paribas a publié un résultat net de 2,66 milliards d'euros sur la période, en baisse de 4%, pour un produit net bancaire (PNB), équivalent du chiffre d'affaires pour le secteur, en hausse de 4% à 11,58 milliards d'euros.

"Ce sont vraiment de très bon résultats", s'est félicité lors d'une conférence de presse le directeur général de Crédit Agricole SA Philippe Brassac.

La croissance des revenus s'explique à la fois par une croissance organique dynamique, de 7,7% sur le trimestre et de 10,2% depuis le début de l'année, mais aussi par les acquisitions et partenariats successifs noués ces dernières années par le Crédit Agricole et qui se traduisent aujourd'hui dans les résultats.

L'activité de crédit-bail automobile bénéficie par exemple du partenariat entre Crédit Agricole Consumer Finance et le constructeur automobile Stellantis (Fiat, Peugeot, Citroën...), annoncé fin 2021, et de l'acquisition cette année des activités de ses concurrents ALD et LeasePlan dans six pays européens.

Les activités de conservation de titres ont de leur côté significativement grossi depuis la reprise annoncée l'an dernier par CACEIS, filiale de Crédit Agricole SA et du géant bancaire espagnol Santander, des activités européennes de conservation de titres de Royal Bank of Canada (RBC).

Au total, le PNB du pôle "Grandes clientèles" a progressé de 17,4% sur un an à 1,89 milliard d’euros.

La banque de financement et d’investissement (BFI) présente par ailleurs ses "meilleurs neuf premiers mois en termes de produit net bancaire et de résultat en 2023, et un troisième trimestre de haut niveau", souligne un communiqué.

- "Pression" sur la marge en France -

Le pôle "gestion de l'épargne et assurance" est lui aussi en bonne forme, avec une croissance de son produit net bancaire (PNB) de 10,2% à 1,66 milliard d'euros "avec un très haut niveau de revenus sur l'ensemble des métiers du pôle, en assurances, gestion d'actifs et gestion de fortune", renforcé récemment par le rapprochement avec le belge Degroof Petercam, précise le communiqué.

Le directeur général délégué Jérôme Grivet a mis en exergue lors de la conférence de presse une "hausse dynamique des revenus" malgré une "pression" sur la marge du métier historique du Crédit Agricole, la banque de détail en France.

La hausse des taux directeurs amorcée par les banques centrales il y a un an et demi, pour contrer l'inflation, a été répercutée par les banques de détail auprès de leur clientèle, ce qui a fait considérablement chuter la production de nouveaux crédits.

Ces dernières doivent par ailleurs rémunérer davantage l'épargne de leurs clients.

Les caisses régionales du Crédit Agricole affichent un PNB quasi stable à 3,29 milliards d'euros au troisième trimestre mais leur résultat net est en baisse de 3,8%, à 565 millions d'euros. LCL s'en sort un peu mieux.

M. Brassac a profité de la publication des résultats mercredi pour revenir sur les tempêtes Ciaran et Domingos, qui ont balayé le nord-ouest de la France ces derniers jours, en faisant état d'environ 35.000 sinistres pour l'assureur du groupe.

Crédit Agricole a par ailleurs annoncé dernièrement deux changements à la tête de ses métiers: l'arrivée de Nicolas Denis à la direction de Crédit Agricole Assurances en remplacement de Philippe Dumont au 1er janvier, et celle de Serge Magdeleine, actuel patron de la caisse Crédit Agricole Alpes Provence, à la tête du LCL à cette même date.

Valeurs associées

59,33 EUR Euronext Paris -1,30%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.