Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les retraités français plutôt satisfaits des montants qu'ils ont épargnés
information fournie par Newsmanagers05/12/2017 à 14:30

(NEWSManagers.com) - Selon les résultats de la Schroders Global Investor Study 2017, menée auprès de plus de 22 000 investisseurs dans 30 pays, les investisseurs n'épargnent pas assez pour la retraite : en moyenne, ceux qui doivent encore prendre leur retraite épargnent 11,4 % de leur revenu annuel (9,43 % en France), alors qu'ils estiment qu'ils devraient épargner 13,7 % (10,96 % en France) pour vivre confortablement. En France, la moitié des retraités aurait aimé avoir épargné davantage en vue de sa retraite. Au niveau mondial, ce chiffre atteint 66 % , soit les deux tiers des investisseurs à la retraite. Parmi ces derniers, 22 % auraient même souhaité épargner beaucoup plus. Cette tendance est moins importante en Europe et notamment en France. En effet, même si 50 % des investisseurs auraient souhaité épargner davantage en vue de leur retraite, seuls 8 % auraient souhaité le faire beaucoup plus.

L'enquête a révélé que la principale source de revenu de retraite, à l'échelle mondiale, était ou sera l'épargne et les placements (20 %). Toutefois, en France, la principale source de revenu était ou sera le régime de retraite professionnel, l'épargne et les placements n'atteignant que 12,1 %. Les principales sources d'épargne - retraite des français sont les suivantes :

• Régime de retraite professionnel : 24,7 %

• Régime de retraite public : 20,9 % • Épargne et placements : 12,1 %

• Régime de retraite personnel : 10, 2 %

D 'autres sources de revenus existent, notamment les revenus de la propriété / revenus locatifs (8,2 %), l'argent de parents (4,4 %), le travail à temps partiel (5,5 %), l'héritage (5 %) et la libération de capital/valeur en lien avec un bien foncier (4 ,4 %). L'étude révèle également que 63 % des français qui n'ont pas encore pris leur retraite espèrent travailler à temps partiel pendant une moyenne de 2,97 ans avant de quitter la vie active. De plus, 22 % veulent transformer leur passion en une source de revenu après leur retraite.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.