Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Pays-Bas approuvent le prospectus pour la cotation de "Stellantis"
Reuters20/11/2020 à 12:13

(Actualisé avec précisions, contexte)

PARIS, 20 novembre (Reuters) - PSA PEUP.PA et FCA

FCHA.MI ont annoncé vendredi avoir obtenu l'approbation de l'autorité des marchés financiers néerlandaise à leur prospectus relatif à la cotation des actions Stellantis, nouvelle étape de la fusion entre les deux constructeurs.

Dans un communiqué accompagnant le prospectus, les deux groupes indiquent que les actions FCA NV, qui seront renommées Stellantis dans le cadre de la fusion transfrontalière, seront cotées à la Bourse italienne et sur le marché réglementé d'Euronext Paris à l'issue de la clôture de l'opération.

La société mère néerlandaise de la nouvelle entité, qui devrait voir le jour après le closing de l'opération attendu au premier trimestre 2021, sera également cotée sur le New York Stock Exchange.

L'accord de fusion stipule que les actionnaires de PSA recevront 1,742 action de la nouvelle entité pour chacune de leur action PSA, tandis que les actionnaires de FCA recevront une action de la nouvelle entité pour chacune de leur action FCA.

Le mariage prévoit aussi un dispositif pour récompenser les actionnaires fidèles sur le long terme et aider à empêcher d'éventuelles OPA hostiles. Les actionnaires conservant leurs titres pendant une période d'au moins trois ans pourraient ainsi recevoir des actions à droit de vote spéciales en plus des actions ordinaires qu'ils détiennent.

Un tel dispositif pourrait rendre plus ardus les changements de direction et les tentatives de rachat de Stellantis, ajoute le prospectus, tandis que ses implications fiscales restent à déterminer.

Ce type de système est classique pour les entreprises basées aux Pays-Bas, et Exor EXOR.MI , holding de la famille Agnelli et actionnaire de contrôle de FCA, l'a déjà utilisé pendant la scission de Ferrari RACE.MI , renforçant au passage son poids dans le constructeur de voitures de sport de luxe.

Le prospectus indique aussi que Carlos Tavares, président du directoire de PSA et futur directeur général de Stellantis, recevra un bonus de 1,7 million d'euros à la clôture de l'opération.

Mike Manley, directeur général de FCA, devrait toucher quant à lui notamment une prime "équivalente à environ cinq fois son salaire de base annuel".

PSA et FCA ont également convenu de revoir la distribution potentielle d'un milliard d'euros à leurs actionnaires, soit via un dividende distribué par chaque groupe avant la fusion, ou par Stellantis à l'issue du rapprochement.

Celui-ci a été soumis à 22 autorités antitrust de 21 pays et de l'Union européenne. A ce jour, le projet a reçu 15 feux verts définitifs et un feu vert préliminaire du Brésil, qui devrait être confirmé d'ici la semaine prochaine. Selon des sources, celui de l'Union européenne est également acquis.

(Agnieszka Flak et Giulio Piovaccari à Milan, Gilles Guillaume à Paris et Nick Carey à Londres, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

MIL -1.75%
MIL -4.35%
Euronext Amsterdam 0.00%
Euronext Paris -4.21%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6162927
    23 novembre17:07

    5 salaire annueles je prends, ca c 'st juste la prime

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer