1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les OPC non monétaires collectent 20 milliards d'euros au deuxième trimestre
Newsmanagers04/09/2017 à 11:30

(NEWSManagers.com) - Les émissions nettes d' OPC (organismes de placements collectifs) non monétaires français s'élèvent à 20 milliards d'euros au deuxième trimestre et à 40 milliards sur un an, selon des statistiques communiquées par la Banque de France. L'augmentation de la détention des résidents (21 milliards sur le trimestre et, 27 milliards sur un an) recouvre notamment un accroissement de celle des assurances (+45 milliards) et une baisse de celle des administrations publiques (-26 milliards). Les OPC investissent essentiellement en titres de créances à long terme (15 milliards sur le trimestre et 20 milliards sur un an) et en parts d' OPC (4 milliards sur le trimestre et 14 milliards sur un an).

Malgré des désinvestissements nets de -24 milliards au deuxième trimestre 2017, les souscriptions nettes des OPC monétaires sont positives à hauteur de 22 milliards sur un an. Les rachats nets du deuxième trimestre sont essentiellement le fait des sociétés non financières (-24 milliards sur le trimestre et 1 milliard sur un an). Ces rachats nets s'accompagnent d'une réduction des dépôts (-18 milliards). Sur un an, les OPC monétaires privilégient les placements en titres à court terme (+33 milliards) au détriment des titres de créance à long terme (-11 milliards).

Les fonds immobiliers, OPCI et SCPI, totalisent un actif net de 92 milliards fin juin 2017, en augmentation de 9 milliards depuis la fin de 2016. Les investissements financiers sont tournés principalement vers les actions (+5 milliards) alors que les investissements en immeubles détenus directement évoluent peu (+2,3 milliards). Les actifs immobiliers de ces fonds sont localisés à plus de 60 % à Paris et en Ile de France.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

8.57 -4.35%
5630.94 -0.86%
7.78 -7.82%
1.634 +1.49%
17.725 +0.23%

Les Risques en Bourse

Fermer