Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les forces éthiopiennes appellent les Tigréens à fuir la capitale rebelle
Reuters22/11/2020 à 17:09

ADDIS ABEBA/NAIROBI, 22 novembre (Reuters) - Les forces gouvernementales éthiopiennes se préparent à encercler la capitale de l'Etat du Tigré, tenue par les rebelles, et pourraient la bombarder pour contraindre les insurgés à se rendre, a annoncé dimanche un porte-parole de l'armée fédérale.

"Les prochaines phases seront la partie décisive cette opération, qui consiste à encercler Mekelle avec des blindés", a dit le colonel Dejene Tsegaye sur la chaîne publique EBC.

"Nous voulons envoyer un message aux civils de Mekelle, sauvez-vous de tout attaque d'artillerie et libérez-vous de la junte (...) Après cela, il n'y aura pas de pitié."

La capitale du Tigré abrite quelque 500.000 habitants.

Les troupes fédérales du Premier ministre Abiy Ahmed progressent dans sa direction, et ont déjà pris une série de localités à la suite de bombardements aériens et de combats au sol.

De leur côté, les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) ont indiqué qu'ils creusaient des tranchées pour défendre la ville. Ils refusent d'abdiquer.

"Encercler Mekelle est peut-être leur plan mais ils n'y sont pas encore arrivés", a déclaré par texto le chef rebelle Debretsion Gebremichael à l'agence Reuters. "Sur le front sud, ils n'ont pas progressé d'un pouce depuis plus d'une semaine. Ils envoient vague après vague mais en vain."

Depuis que les troupes fédérales ont lancé des opérations militaires dans cet Etat du nord de l'Ethiopie, le 4 novembre dernier, le conflit a fait des centaines, voire des milliers de morts. Plus de 30.000 personnes se sont par ailleurs réfugiées au Soudan voisin et des tirs de roquette contre l'Etat éthiopien d'Amhara et l'Erythrée voisine font craindre une déstabilisation de toute cette région de l'Est africain.

<^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ CARTE en anglais des mouvements de réfugiés https://tmsnrt.rs/3fhdd3N

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>

(Katharine Houreld et Andrew Cawthorne version française Henri-Pierre André)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer