Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les fonds " articles 8 et 9 " représentent jusqu' à 25 % du marché européen
Newsmanagers07/04/2021 à 14:15

(NEWSManagers.com) -

Les fonds relevant des articles 8 ou 9 du règlement sur la publication d'informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (SFDR) représentent jusqu' à 25 % des actifs du marché des fonds européens, estime Morningstar Research dans une étude publiée mercredi.

Autrement dit, le marché des fonds ESG et durables, en se basant sur les définitions de la SFDR, atteindrait 2.500 milliards d' euros. Un montant qui devrait croître dans les mois qui viennent " au fur et à mesure que les sociétés de gestion améliorent leurs stratégies, reclassifient les fonds et en lancent de nouveaux qui respectent les critères des articles 8 et 9 " , anticipe Morningstar.

Morningstar a analysé près de la moitié des 11.500 fonds ouverts et ETF domiciliés au Luxembourg. Au 29 mars, 18 % de cet univers était classé comme article 8 et 3,6 % comme article 9, représentant un encours combiné de 768 milliards d' euros, soit 25 % de l' univers luxembourgeois étudié.

Pour mémoire, le règlement SFDR, entré en vigueur le 10 mars dernier, définit deux catégories de produits présentant des caractéristiques extra-financières : les produits qui promeuvent des caractéristiques environnementales et/ou sociales (produits dits " article 8 " ) et ceux qui ont pour objectif l' investissement durable (produits dits " article 9 " ).

Amundi et BNP Paribas offrent le plus de fonds articles 8 et 9

Les sociétés de gestion françaises Amundi et BNP Paribas offrent chacune l'une des plus grandes gammes de fonds articles 8 ou 9, avec 529 et 310 fonds, respectivement, montre par ailleurs un sondage de Morningstar réalisé sur un échantillon de 30 sociétés de gestion de tailles et d'origines diverses.

D'autres gestionnaires ont choisi de classer beaucoup moins de fonds dans les articles 8 ou 9. C'est le cas même pour des entreprises de taille similaire ou plus importante, comme BlackRock, qui a seulement 103 produits dans ces catégories. UBS et JPMorgan ont classé 54 et 10 de leurs fonds comme des produits articles 8 ou 9.

Amundi et BNP Paribas, qui sont les plus gros fournisseurs de fonds articles 8 et 9, n' ont pas classé l' intégralité de leurs gammes dans ces catégories. Cela représente respectivement 60 % et 80 % de leurs actifs totaux. BlackRock, UBS et JPMorgan ne sont qu' à 17 %, 11 % et 1,5 %.

D' autres sociétés de gestion ont choisi de placer l' intégralité de leur gamme de fonds sous les articles 8 et 9. Les acteurs néerlandais et nordiques sont ceux qui ont les plus fortes proportions d' encours articles 8 et 9. C' est le cas de Robeco, qui a 96 % de ses actifs en fonds dans les articles 8 ou 9, tandis que KLP et SEB sont à 95 % et 82 % respectivement. Mirova, de son côté, est à 100 % de fonds positionnés au sein de la catégorie article 9.

Des interprétations différentes

Morningstar montre enfin que les définitions des articles 8 et 9 n' ont pas été comprises de la même manière par les différentes sociétés de gestion. C' est surtout le cas pour l' article 8.

Concernant ce dernier, un certain nombre de gestionnaires d'actifs ont interprété le terme " promotion " comme signifiant qu'il doit y avoir un " élément contraignant " dans le processus de sélection des investissements, note l' agence.

En examinant les données recueillies jusqu'à présent, Morningstar constate que, au minimum, la plupart des fonds classés comme relevant de l'article 8 appliquent des exclusions.

Certains produits se réclament même de l' article 8 en appliquant uniquement des exclusions. C'est le cas des produits passifs à exclusions seules, comme les gammes d'ETF ESG de LGIM et BlackRock, où les exclusions constituent une " exigence contraignante " et sont considérées comme une caractéristique essentielle du produit.

Pour autant, les fonds relevant de l'article 8 n'appliquent pas tous des exclusions. Par exemple, les fonds article 8 d'Alliance Bernstein favorisent les caractéristiques environnementales et/ou sociales uniquement par la prise en compte de facteurs ESG importants et par l'engagement, sans aucune contrainte contraignante explicite. Au 29 mars, AB American Income et AB Global High Yield figuraient en tête du classement des fonds article 8, avec plus de 22 milliards d'euros et 17 milliards d'euros d'actifs, respectivement.

De nombreux fonds article 8 ont, en outre, des contraintes explicites telles que des indicateurs clés de performance ESG au niveau du portefeuille. Ils doivent, par exemple, obtenir un score ESG global plus élevé ou une intensité carbone plus faible que leur indice de référence. D'autres fonds de l'article 8 sont des fonds ESG au sens large qui utilisent des stratégies de sélection positive ou de sélection des meilleurs de leur catégorie. Enfin, sont également inclus dans la catégorie de l'article 8 les fonds ayant un thème durable comme la diversité des genres, le changement climatique et l'eau.

La catégorie semble donc assez hétérogène. La SFDR n'en est toutefois qu'à ses débuts et la situation est appelée à évoluer. " Comme les gestionnaires d'actifs commencent à comprendre l'approche adoptée par leurs pairs et leurs concurrents pour des fonds similaires, les classifications actuelles des fonds des articles 8 et 9 sont susceptibles de changer " , note Morningstar.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer