Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les fonds actions maintiennent une forte attractivité auprès des investisseurs
information fournie par Newsmanagers05/02/2021 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Les investisseurs ont privilégié, pour la troisième semaine consécutive, des positions préventives face au retour potentiel de l'inflation. Selon les données du " Flow Show " , le rapport sur les flux hebdomadaires de collecte de BofA Global Research, sur la semaine du 21 au 27 janvier, les fonds actions US " value" , petites capitalisations, ou encore les obligations souveraines indexées à l'inflation ont conservé leur bonne dynamique. Les gérants actions actifs, par opposition aux fonds indiciels, auront même pour une fois attiré la majorité des flux.

Si l'on regarde par classe d'actifs, les gagnants de la semaine sont une nouvelle fois les fonds actions, avec 24 milliards de collecte nette. Viennent ensuite les fonds obligataires (15,7 milliards de dollars), les fonds monétaires (6,4 milliards) et les fonds or (0,2 milliard).

Au sein des fonds actions, les gérants actifs ont reçu 12,4 milliards de dollars, contre 11,6 milliards pour les ETF, les fonds indiciels cotés. Une situation assez rare, puisque ces gérants actions sont confrontés depuis quelques années à une concurrence impitoyable des fonds indiciels, tant sur la performance que les frais de gestion. Dans le détail, les fonds américains " value" ont recueilli 3,6 milliards de dollars, tandis que le pendant " croissance" a rendu 0,9 milliard. Les petites capitalisations US ont également dépassé les grandes, avec 1,2 milliard de dollars de flux nets contre 0,5 milliard. Cet intérêt pour les actifs couvrant l'inflation se ressent également dans les choix sectoriels : à côté de la tech (+2,3 milliards de dollars), typiquement classée " croissance" , on retrouve la santé (1,9 milliard), l'énergie (1,8 milliard) et les financières (0,7 milliard). Si l'on regarde la répartition géographique de la collection actions, les émergents ont reçu le plus important flux avec 6,9 milliards de dollars, suivi par les Etats-Unis, 2,2 milliards. Le Japon n'a reçu qu'un petit 0,5 milliard et l'Europe a rendu 0,7 milliard.

Sur les obligations, les obligations souveraines indexées à l'inflation ont également connu une bonne collecte, avec +1,4 milliard de dollars, quand leurs corolaires non-indexées ont rendu 1,6 milliard. Les obligations d'entreprises " investment grade" mènent, comme d'habitude, la collecte de la classe d'actifs, avec 9,9 milliards de dollars, suivies par les émergentes (3,6 milliards), les titres municipaux US (2,5 milliards), et les obligations à haut rendement (1,4 milliard).

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.