1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les flux hebdomadaires vers les fonds obligataires enchainent les records
Newsmanagers28/02/2020 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Les fonds obligataires restent toujours aussi tendances. Entre le 13 et le 20 février, les flux nets dans la classe d'actifs se sont élevés à 18,1 milliards de dollars, soit le quatrième résultat le plus important de l'histoire du " Flow Show" hebdomadaire de BofA Global Research, qui recense chaque semaine les flux mondiaux dans les fonds d'investissement. La semaine dernière, les fonds obligataires avaient été encore plus attractifs, avec 23,9 milliards. En conséquence, depuis le début de l' année, la classe d' actifs a collecté 130 milliards de dollars, un record absolu sur une période de sept semaines. Plus fou encore, sur un an, le montant net s'approche du millier de milliard ($966mds) !

Cet engouement, que les analystes de BofA qualifient de " bulle" , a été principalement alimenté par les investissements dans les fonds positionnés sur les obligations d'entreprises bien notées (IG, investment grade), avec 11,8 milliards d'euros nets cette semaine, et 605 milliards sur les 12 derniers mois. La bulle se nourrie, selon les chercheurs, d'un niveau de défaut des obligations " investment grade" à un plus bas historique, et de taux d'intérêts au plancher, ces derniers ayant notamment provoqué le pire rendement sur dix ans des fonds monétaires depuis la crise de 1929.

Sur la semaine étudiée, l'ensemble de la classe obligataire fut attractive, puisque seuls les fonds de dettes bancaires ont décollecté, de 1,1 milliard de dollars. Les fonds positionnés sur les obligations des pays émergents (+2,1 milliards) et les fonds investissant dans les titres souverains (+2 milliards) ont pris les deuxième et troisième places du classement hebdomadaire.

A l'inverse, l'intérêt pour les fonds actions a décéléré par rapport à la semaine dernière, avec seulement 2,2 milliards de dollars de flux nets. Les ETF (fonds passifs cotés en Bourse) ont récolté 2,6 milliards, tandis que les fonds actions gérés activement ont rendu 0,4 milliard. En termes d'exposition, seules les valeurs technologiques américaines ont dépassé le milliard de dollars de flux entrants, avec 1,9 milliard. Mais, à l'instar du marché de taux, les auteurs de l'étude évoquent une bulle sur les valeurs technologiques, en raison du record historique des flux annualisés sur ce segment, à 62 milliards, loin devant les 17 milliards de 2017. Malgré cette bonne santé des GAFAM et autres titres " tech" , les marchés américains ont subi des rachats de 0,5 milliard, tandis que l'Europe a enregistré 0,9 milliard de souscriptions. Les actions émergentes ont particulièrement souffert, avec 2,7 milliards de dollars de retraits.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer