Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les arnaques en ligne dans le viseur de quatre institutions

Newsmanagers13/04/2016 à 16:30

(NEWSManagers.com) - Constatant une expansion du phénomène des arnaques en ligne, quatre institutions - l' AMF, la DGCCRF, l'ACPR et le Parquet de Paris - qui ont publié jeudi 31 mars un bilan chiffré de ces dernières, au sens large du terme, comptent en limiter les effets par des actions coordonnées. L'objectif est de prévenir les particuliers du phénomène et aussi de son ampleur. L' AMF multiplie ainsi les campagnes de communication et utilise des moyens à sa disposition telles que des injonctions judiciaires pour obtenir la fermeture de sites illégaux, des investigations auprès d'entités agréées et de sites non régulés, et une action auprès du régulateur chypriote pour développer les contrôles et les sanctions des sociétés agréées dans cet Etat. De son côté, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution est confrontée également au développement des offres de crédit frauduleuses, oeuvre pour obtenir la fermeture de noms de domaine ou sites illégaux et alerte sur les nombreuses usurpations d'identité dont elle est victime, à l'instar de la Banque de France.

Enfin, l'objectif de la DGCCRF est l'information loyale des consommateurs. Elle surveille activement les pratiques des opérateurs en ligne, détecte et sanctionne les pratiques commerciales trompeuses. En effet, les secteurs du trading en ligne ou des placements atypiques sont souvent accompagnés d'une certaine ambigüité des informations délivrées, d'une présentation trompeuse des rendements attendus et des risques liés et d'une opacité des transactions commerciales. Les procédures qu'elle engage visent à faire cesser et sanctionner les pratiques. Les cas d'escroquerie font l'objet de procès-verbaux transmis au Parquet aux fins de poursuites pénales.

Dans le détail, il ressort ainsi que les sites non autorisés répertoriés sont désormais 360 aujourd'hui contre... quatre en 2010 sur les listes noires publiées par l'ACPR et l' AMF. Par ailleurs, l' AMF a reçu 1656 réclamations en 2015 - contre 64 réclamations auprès de l' AMF en 2010, et l'ACPR, a reçu 12 % des demandes contre 4% en 2014. Enfin, 41 % des 14 500 appels relatifs à la bourse et les produits financiers en 2015 de la plateforme Assurance Banque Epargne Info Service (ACPR, Banque de France et AMF). Dans un autre genre, 44 % des nouvelles publicités sur internet sur les placements financiers en 2015 sont des publicités pour le trading très spéculatif. Enfin, côté AMF, le régulateur a traité 139 dossiers de médiation en 2015 contre16 dossiers de médiation en 2011et, côté DGCCRF, 75 plaintes ont été traitées en 2015.

Une étude AMF portant sur la clientèle des principaux prestataires autorisés par des régulateurs sérieux, a montré que l'activité de trading très spéculatif était intrinsèquement dangereuse pour les particuliers : les clients ont enregistré 175 millions d'euros des pertes contre 13 millions de gains sur 4 ans et 90% d'entre eux sont perdants. Par ailleurs, selon le Parquet de Paris, le montant des pertes estimées sur les sites illégaux de Forex / options binaires et escroqueries par faux ordres de virement est de 4.5 milliards d'euros en France sur six ans.

" En tout état de cause" , indique l' AMF sur son site, " aucun site ne permet de trader en toute sécurité et ne répond aux rémunérations soi-disant annoncées : le particulier s'expose au mieux à de lourdes pertes, au pire à une véritable arnaque dont les ressorts et les modes d'organisation relèvent de la criminalité organisée. L'indemnisation des victimes reste difficile, voire impossible." Concernant les usurpations d'identité ou les offres frauduleuses de crédit, les pertes peuvent aller de dizaines de milliers d'euros à des centaines de milliers d'euros par personne.

Mes listes

valeur

dernier

var.

100.64 +2.08%
3.526 +3.04%
14.645 +0.24%
5.065 +1.91%
TF1
9.015 +0.17%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.