Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Légère hausse du chiffre d'affaires d'OPmobility au 1T, porté par la carrosserie
information fournie par Boursorama avec AFP 23/04/2024 à 08:32

Le président du conseil d'administration d'OPmobility, Laurent Burelle, à Paris, le 12 décembre 2018. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Le président du conseil d'administration d'OPmobility, Laurent Burelle, à Paris, le 12 décembre 2018. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

L'équipementier automobile OPmobility (ex-Plastic Omnium) a annoncé mardi une légère hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre, porté par ses pièces de carrosserie.

Le groupe de la famille Burelle a enregistré un chiffre d'affaires de 2,6 milliards d'euros (+1,9% sur un an) dans un marché automobile mondial en légère baisse.

Le secteur Exterior Systems (+3,8%) bénéficie "du haut niveau de carnet de commandes enregistré ces dernières années" pour les pièces de carrosserie, tandis que les ventes de pièces d'éclairage ralentissent.

Les ventes de modules (pièces invisibles à l'intérieur de la carrosserie) et de la division C-Power (réservoirs, systèmes de batterie) ont été stables.

Fournisseur de Stellantis, de Renault et de Tesla, le 30e équipementier mondial avait vu son activité fortement accélérer au premier semestre 2023, après une année 2022 marquée par les pénuries de composants électroniques qui affectaient ses clients.

Le second semestre 2023 avait été plus calme avec un ralentissement des ventes de véhicules électriques chez les constructeurs traditionnels et la grève des ouvriers américains de l'automobile.

"On est sereins en ce début d’année", a commenté Laurent Favre, le directeur général d'OPmobility, lors d'une conférence téléphonique. "On reste très attachés à notre agilité : le marché reste assez incertain en terme de volumes dans les prochains mois", a-t-il ajouté.

Alors que les ventes d'électriques ralentissent, que certains constructeurs retardent des lancements de production, le groupe a "un portefeuille suffisamment diversifié pour l'ensemble des scénarios", a souligné M. Favre.

Les discussions restent d'ailleurs "tendues" avec les constructeurs, qui font pression "sur les prix".

Les États-Unis sont devenus le premier contributeur au chiffre d'affaires du groupe, devant l'Allemagne et le Mexique, confirmant une répartition géographique "plus équilibrée", et réduisant la "dépendance à l'Europe". Inaugurée mi-avril, une nouvelle usine d'assemblage de modules pour Tesla à Austin (Texas) doit devenir la plus grande du groupe.

Dans ce contexte incertain, OPmobility a confirmé ses objectifs financiers flous pour 2024: le groupe vise l'amélioration de "tous ses agrégats financiers (marge opérationnelle, résultat net part du groupe, cash-flow libre et dette nette) par rapport à 2023.

Valeurs associées

9,17 EUR Euronext Paris +2,57%

1 commentaire

  • 23 avril 08:46

    OPmobility a revendu toutes ses branches bacs et conteneurs poubelles pour pouvoir accompagner les voitures moins métalliques.


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.