1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Pentagone déplace 1.600 soldats dans la région de Washington
Reuters03/06/2020 à 04:08

WASHINGTON, 3 juin (Reuters) - Le département américain de la Défense a annoncé mardi soir avoir déplacé 1.600 soldats dans la région de Washington alors que la capitale fédérale, de même que les principales villes des Etats-Unis, est le théâtre de manifestations dénonçant les violences policières.

Cette annonce intervient après que le président Donald Trump a déclaré lundi qu'il déploierait l'armée à Washington et était disposé à faire de même dans les villes où les autorités locales ne parviendraient pas à contrôler les émeutes et pillages qui émaillent le mouvement de contestation successif à la mort de George Floyd, un homme afro-américain de 46 ans, après son interpellation par la police de Minneapolis.

Dans un communiqué, le porte-parole du Pentagone a précisé que des soldats étaient postés sur des bases militaires de la région de la capitale nationale mais pas dans Washington même.

Jonathan Rath Hoffman a déclaré que les troupes sont placées en état d'alerte "élevé" mais "ne participent pas" aux opérations des autorités civiles.

(Eric Beech; version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

3.235 +7.65%
2.062 +18.18%
5028.65 +1.17%
0.187 -1.79%
33.86 +1.62%

Les Risques en Bourse

Fermer