Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Nasdaq dépasse son pic de l'an 2000 : parcours logique ou nouvelle bulle ?

Boursorama23/06/2015 à 18:35

Le Nasdaq, qui regroupe 100 grandes valeurs ''technologiques'' américaines, a dépassé son niveau de l'an 2000.

Le Nasdaq, indice américain des valeurs technologiques, a dépassé en début de semaine son précédent plus haut historique atteint en 2000. Bonne ou mauvaise nouvelle ? 15 ans après l’éclatement de la « bulle Internet », les valorisations sont revenues à un niveau élevé.

Il aura fallu 15 ans au Nasdaq pour retrouver et dépasser le niveau qu’il avait atteint le 10 mars 2000 à 5132 points en cours de séance. Mardi 23 juin, l’indice montait jusqu’à 5163 points à l’ouverture des marchés américains (avant de redescendre légèrement ensuite), dépassant son plus haut niveau historique dans le cadre d’un marché rassuré sur le dossier grec.

Le dépassement de cet ancien sommet est l’aboutissement d’une longue phase haussière débutée il y a plusieurs années. La progression de l’indice a été relativement régulière depuis la fin de l’année 2011, passant de 2500 points à plus de 5000 points en l’espace de trois ans et demi. L’indice revient pourtant de loin, après un creux à 1268 points atteint en mars 2009. Pour rappel, l’indice Nasdaq avait été créé en 1971 sur une base de 100 points.

Les autres grands indices américains, comme le Dow Jones ou le S&P 500, avaient quant à eux dépassé leurs sommets de 2000 et de 2007 dès l’année 2013.

Bulle ou pas bulle ?

Inévitablement, les investisseurs peuvent s’interroger quant au risque de formation d’une nouvelle bulle, puisque l’on sait que le niveau des 5000 points sur le Nasdaq en 2000 n’avait été qu’éphémère avant un brusque retour à la réalité. La question est d’autant plus pertinente qu’on souligne souvent la haute valorisation des actions américaines par rapport à leur moyenne historique en termes de PER (price/earnings ratio, reflétant la valorisation des entreprises par rapport à leur résultat net).

Pourtant, même si ces niveaux de valorisation sont élevés, ils le sont bien moins qu’il y a 15 ans. À l’époque, les PER des entreprises cotées au Nasdaq atteignaient des niveaux astronomiques. Il était même parfois impossible de calculer cet indicateur pour certaines start-ups qui ne dégageaient encore aucun résultat net, mais étaient déjà fortement valorisées en Bourse.

Surtout, les valeurs technologiques ont bien évolué en 15 ans. On comprendra sans mal qu’à valorisation globale identique, la qualité des technologies s’est considérablement améliorée. Cela vaut pour le développement d’Internet et de ses applications professionnelles, mais aussi pour les Smartphones, la puissance de calcul des ordinateurs, l'utilisation des services en ligne, etc.

Les interrogations subsistent néanmoins sur la valorisation de certains groupes. Apple vaut par exemple plus de 700 milliards de dollars en Bourse, soit l’équivalent d’un tiers du PIB de la France. À côté de cette capitalisation record, même Google n’atteint « que » 370 milliards de dollars. Quant à Facebook, sa valeur en Bourse est de 230 milliards de dollars. À elles trois, ces entreprises valent plus du tiers de l’ensemble des capitalisations boursières des entreprises cotées sur Euronext (qui s’élève à 3500 milliards d’euros). Un chiffre particulièrement élevé, et sur lequel les interrogations peuvent être légitimes.

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.