Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Le fonds Harris Associates (Natixis) veut accélérer les changements chez Worldline
information fournie par Boursorama avec AFP 20/02/2024 à 15:38

( AFP / ERIC PIERMONT )

( AFP / ERIC PIERMONT )

La société de gestion d'actifs américaine Harris Associates emboîte le pas au fonds activiste Bluebell Capital pour pousser le spécialiste des paiements Worldline, malmené en Bourse, à "agir plus vite" pour revoir sa gouvernance, selon une interview mardi.

"Je pense que Worldline a conscience que des changements doivent intervenir, mais il doit agir plus vite", a indiqué au Monde David Herro, associé de Harris Associates, une filiale de Natixis Investment Managers (groupe BPCE) qui se revendique deuxième actionnaire de Worldline avec 9,5% du capital.

"Le fonds activiste a raison quand il dit qu'un sentiment d'urgence est nécessaire", a-t-il estimé, interrogé sur la démarche de Bluebell Capital qui presse Worldline de nommer rapidement un nouveau président "indépendant" du conseil d'administration et de couper les ponts avec les dirigeants de l'ancienne maison mère Atos.

"Cela fait plus de trente ans que je fais ce métier, et je ne pense pas avoir déjà vu le cours d'une action plonger de près de 60% en une journée. Cela montre une perte de confiance du marché", a asséné M. Herro, reprenant presque mot pour mot l'analyse du fonds activiste, en référence à la spectaculaire chute en Bourse du 25 octobre après une révision à la baisse des objectifs annuels de Worldline.

Quand Bluebell Capital demande à Worldline de trouver avant tout un président pour remplacer Bernard Bourigeaud - décédé le 14 décembre -, David Herro juge certes cette étape indispensable, mais il est pour lui "plus important de trouver la bonne personne que de se précipiter".

"Un nouveau président devrait être choisi dans la deuxième quinzaine du mois de mars", a précise au Monde Georges Pauget, un ancien du Crédit Agricole et du Crédit Lyonnais devenu président par intérim de Worldline le 15 décembre.

Harris Associates, comme Bluebell Capital, veut également resserrer le conseil d'administration de Worldline, jugé "pléthorique" par M. Herro.

Quant à l'arrivée du Crédit Agricole comme "actionnaire minoritaire de long terme" de Worldline - avec 7% du capital - annoncée en janvier, l'associé de Harris Associates est cinglant: "J'ose espérer qu'elle (la banque verte) a réalisé cet investissement parce qu'elle pense qu'il s'agit d'une affaire très sous-évaluée et non pour protéger une entreprise française."

"Vous ne pouvez pas protéger ce qui est inefficace", assène-t-il.

Harris Associates gérait 104 milliards de dollars d'actifs au 31 décembre dernier, selon son site internet.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.38%
Euronext Paris -1.55%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -0.51%

3 commentaires

  • 22 février 15:24

    Georges Pauget , selon wiki , 15 à 20 milliards d'euros de perte pour Crédit agricole durant son mandat!


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.