1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le fisc allemand à la poursuite des baptisés français...
Le Point23/02/2015 à 16:41

Les voies du fisc sont parfois impénétrables... À peine débarqué dans la capitale fédérale allemande en janvier 2013, Thomas Bores s'est inscrit auprès des bureaux municipaux (Bürgeramt) de son quartier de résidence, comme la loi l'y oblige. Afin d'obtenir sa déclaration de domicile, cet ingénieur a dû remplir un formulaire et préciser sa religion. Baptisé mais athée, il décide de cocher la case "sans confession".

Le bureau des impôts sur le culte de Berlin lui envoie peu après une lettre lui demandant s'il ne souhaite pas revenir sur sa déclaration. "Je confirme bien que je suis sûr et certain d'être athée, explique Thomas sur son blog. Je trouve ce formulaire très intrusif, mais je me dis qu'au moins, maintenant, ils vont me laisser en paix. Grave erreur." L'ingénieur en informatique découvre en effet au mois de janvier dernier sur sa feuille d'impôt un prélèvement inattendu de 550 euros. Un coup de téléphone à la comptable de son entreprise lui apprend que le fisc lui a ponctionné la taxe sur le culte que doivent verser tous les croyants en Allemagne. Commence alors, aux dires mêmes de l'intéressé, "une des plus grandes courses d'endurance de ma vie"...

"Violation des données personnelles"

La bureaucratie fédérale allemande est en effet encore plus complexe et pointilleuse que l'administration française... Le bureau des impôts de son arrondissement lui demande ainsi de s'adresser au bureau des impôts sur le culte...

Lire la suite sur Le Point.fr

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cinq7
    09 mars18:42

    il devait rester en france si il est pas chretien, en allemagne et en d'autres pays on a pas peur de preciser qu'on est catho ou protestant athée ou laique c'est bien francais

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer