Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 16 juin : lourde correction pour le CAC 40 après la décision de la Fed
information fournie par Boursorama16/06/2022 à 18:27

Déjà enterré le rebond de la veille et les 6000 points retrouvés ! Alors que la Fed a augmenté hier ses taux directeurs de 75 points de base pour lutter contre l'inflation galopante, plus forte remontée depuis 1994, le CAC 40 a lourdement chuté finissant la séance à -2,39% vers les 5.886 points et 3,6 milliards d'euros échangés.

Wall Street qui avait étonnamment bien réagi hier aux annonces de la banque centrale américaine corrige lourdement aujourd'hui, s'inquiétant d'une récession possible de l'économie alors que, pour ne rien arranger, plusieurs statistiques décevantes sont parues aujourd'hui. Tout cela, ca nous donne  -2,29% pour le Dow Jones qui passe sous la barre des 30.000 points vers 17h45 et -3,67% sur le Nasdaq  vers les 10.692 points .

Valeurs en hausse

Bon, autant dire qu'il n'y a pas beaucoup de valeurs en progression aujourd'hui sur le marché français
Edenred termine en tête du SBF 120, devant Euronext qui profite notamment d'un relèvement de recommandation de JP Morgan qui passe de neutre à surpondérer sur le titre.

GTT, Orange, Europcar et Albioma complètent ce palmarès sur le SBF 120 et puis c'est tout, rideau

Valeurs en baisse

Le segment des baisses est lui plus fourni à commencer par Wendel qui chute lourdement (-9%) avec l'annonce du départ surprise de son patron. André François-Poncet, président du directoire du groupe d'investissement, a annoncé son départ d'ici la fin de l'année, le temps qu'un successeur soit choisi.

C'est rouge vif aussi pour Atos qui reste sous pression depuis l'annonce de sa scission et le départ annoncé de son directeur général. Le titre perd près de 45% sur les cinq dernières séances...

Les valeurs de la tech reculent à l'image de Soitec et de STMicrolectronics.

Sur le CAC 40, c'est Engie qui est lanterne rouge. L'énergéticien a indiqué avoir constaté une baisse des livraisons de gaz après les nouvelles restrictions sur les exportations décidées par Moscou, ajoutant cependant que les clients du groupe n'étaient pas affectés par la situation.

Ca se replie aussi pour Renault, Saint-Gobain ou encore Arcelormittal.

LG (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.73%
Euronext Paris -2.66%
Euronext Paris -2.15%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.