1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Club de Paris accepte d'alléger la dette de la Somalie
Reuters01/04/2020 à 01:55

WASHINGTON/PARIS, 1er avril (Reuters) - Les pays créanciers du Club de Paris ont accepté mardi de restructurer la dette de la Somalie, avec un allègement immédiat de 1,4 milliard de dollars.

La décision est intervenue après plus de neuf heures de discussions par visioconférence.

Le ministre somalien des Finances, Abdirahman Beileh, a qualifié cette décision de grand pas en avant pour son pays, miné par trois décennies de violences et qui fait face lui aussi à une crise sanitaire liée au coronavirus.

Il a déclaré à Reuters que le gouvernement somalien allait avoir des échanges bilatéraux distincts avec les créanciers afin de finaliser le processus, ajoutant que la Somalie continuerait de mener les réformes économiques engagées depuis huit ans pour permettre cet allégement de la dette.

Un représentant du Fonds monétaire international (FMI) a déclaré que plusieurs créanciers devraient accorder un allégement de dette supplémentaire à la Somalie sur des bases bilatérales, et que cela pourrait au bout du compte mener à un allègement de l'ensemble de la dette somalienne auprès de certains pays.

Plusieurs créanciers du Club de Paris, parmi lesquels les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Norvège, ont appelé mardi durant les discussions les membres du Club à accorder un "généreux" allègement de dette à la Somalie, a appris Reuters d'une source au fait de la question.

Le FMI et la Banque mondiale ont indiqué qu'à terme les mesures permettraient à la Somalie de réduire sa dette extérieure à 557 millions de dollars en valeur nette contre 5,2 milliards de dollars fin 2018.

(Andrea Shalal à Washington et Leight Thomas à Paris; version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5011.98 -0.21%
36.115 -0.85%
71.98 +5.22%
15.266 +2.51%
36.02 -0.36%

Les Risques en Bourse

Fermer