Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Lazard Frères Gestion refuse d'absorber les frais de recherche
information fournie par Newsmanagers16/01/2018 à 10:30

(NEWSManagers.com) - Après un exercice 2016 difficile, une très bonne année 2017. Lazard Frères Gestion a enregistré l'an dernier une collecte nette de 1,6 milliard d'euros, a indiqué récemment François-Marc Durand, président de la société de gestion, à l'occasion d'une présentation des perspectives 2018. La composition de la collecte s'est caractérisée par une montée en puissance de la distribution. Cette dernière a ainsi représenté 500 millions d'euros pour la France, celle émanant de la distribution en Europe environ 500 millions d'euros également, et celle de la clientèle institutionnelle 500 millions d'euros. La banque privée a également enregistré une forte collecte mais Lazard étant une maison cotée, François-Marc n'a pas souhaité en dire plus dans l'immédiat.

Les stratégies " blockbuster " , qui totalisent autour du milliard d'euros, sont désormais au nombre de trois. Les stratégies convertibles globales représentent 1,5 milliard d'euros, les stratégies small caps pèsent 1 milliard d'euros et les stratégies de dette financière également. Lazard Patrimoine, qui a dégagé une performance de 6,6% l'an dernier et qui a désormais un historique de performance de trois ans, va faire l'objet dès la semaine prochaine d'une campagne de publicité. Cette campagne vise notamment des clients dont les contrats d'assurance-vie affichent des performances encore et toujours orientées à la baisse.

François-Marc Durand a par ailleurs évoqué les préoccupations de la société concernant l'impact de la directive MIF II sur sa stratégie. Il a donné l'exemple de la stratégie Large Caps qui affiche désormais dix ans de surperformance par rapport à l'indice Eurostoxx, avec un écart de 390 points de base par an. Or, afin de bien asseoir cette surperformance, Lazard Frères Gestion a demandé une certification GIPS. Mais la société de gestion a été aussi amenée à refuser un certain nombre de mandats pour des clients institutionnels car les frais qui y sont attachés doivent être arrêtés à l'aune de la performance. Or il n'est pas non plus question chez Lazard d'absorber les frais de recherche. " Nous faisons payer un juste prix et nous n'acceptons pas de prendre ces frais à notre charge " , a lancé François-Marc Durand.

La société de gestion a ainsi dû engager une réflexion sur le prix de la performance. " Il ne s'agit pas d'un combat corporatiste. Il s'agit d'une réflexion plus générale sur la relation prix/performance. Il doit y avoir un prix convenable pour la performance. Le prix doit être lié à la performance, à la persistance de la performance dans le temps. Il faut réfléchir à cette problématique " , a estimé François-Marc Durand, qui entend bien faire part du fruit de ces réflexions dans les prochains mois.

Du côté des perspectives pour 2018, Lazard Frères Gestion estime que le scénario d'une récession aux Etats-Unis n'est pas pour tout de suite et que l'horizon est relativement dégagé sur les 18 prochains mois. Les perspectives de croissance sont par ailleurs très favorables si bien que la société de gestion reste très positive sur les actifs risqués, et notamment les actions. La vigueur de l'économie mondiale justifie une bonne croissance des résultats des entreprises et soutient la progression des marchés actions. L'euphorie actuelle peut amener des corrections techniques sans remettre en question cette bonne tendance sur l'année, estime la société. Les actions américaines devraient bénéficier de la réforme fiscale mais une partie de l'impact est probablement déjà dans les cours. La progression des résultats des entreprises devrait être plus forte dans les autres marchés.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.