Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

La valeur du jour en Europe Schibsted euphorique en Bourse après la cession de ses activités médias
information fournie par AOF 11/12/2023 à 11:25

(AOF) - A la Bourse d'Oslo, Schibsted grimpe de 15,83% à 317,90 couronnes norvégiennes. Le groupe de médias norvégien a annoncé ce lundi avoir conclu un accord non contraignant d'une valeur de 6,2 milliards de couronnes (527,6 millions d'euros) pour céder ses activités de médias d'information à Tinius Trust, son principal actionnaire, ce qui déboucherait sur une scission du groupe en deux sociétés. La société de médias serait entièrement détenue par Tinius Trust, tandis que l’activité de places de marché resterait cotée en bourse.

"Les médias d'information ont historiquement connu une volatilité des bénéfices plus élevée que celle des marchés. Sa disparition améliorerait la visibilité des revenus du groupe restant et réduirait l'exposition aux revenus publicitaires", note UBS, ajoutant que la scission du groupe en deux entités "devrait améliorer la liquidité du groupe".

Le véhicule d'investissement de Tinius Trust, Blommenholm Industrier, est le principal propriétaire de Schibsted, avec une participation de 26 %.

L'accord d'acquisition des activités de médias d'information de Schibsted doit être approuvé par l'assemblée générale de Schibsted ASA et dépend de l'accord des parties sur les accords définitifs de la transaction", a déclaré Schibsted.

Schibsted, qui a l'intention d'utiliser le produit en espèces de la transaction pour restituer du capital à ses actionnaires, a fait savoir qu'elle prévoyait de conclure l'opération au cours du premier semestre 2024.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Fiche sectorielle - Internet

Une recherche en ligne de plus en plus concurrentielle pour Google

Google domine la recherche en ligne depuis plus de deux décennies. Il tire plus de la moitié de ses revenus de la publicité sur son moteur de recherche. Le second acteur, Bing, détenu par Microsoft, reste très loin derrière, avec moins de 9 % du marché mondial. Toutefois Bing bénéficie d'un avantage énorme : les résultats de Microsoft ne dépendent pas étroitement des performances de son moteur de recherche, mais plutôt de ses ventes de logiciels et de services aux entreprises avec sa branche Azure. Le groupe peut donc se montrer plus agile et prendre des risques. D'autres sérieux concurrents montent en puissance. Le moteur de recherche d'Amazon pour trouver des produits affiche un bond de ses revenus publicitaires. De même, l'application TikTok est de plus en plus utilisée par les plus jeunes pour chercher des informations.

Valeurs associées

Tradegate -7.22%
LSE -100.00%
LSE Intl +0.78%
OTCBB 0.00%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 11/12/2023 à 11:25:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.