Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La prochaine Peugeot 208 sera entièrement délocalisée

Reuters04/09/2018 à 13:33

LA PROCHAINE PEUGEOT 208 SERA ENTIÈREMENT DÉLOCALISÉE

PARIS (Reuters) - La prochaine génération de la nouvelle citadine Peugeot 208 sera intégralement fabriquée pour l'Europe en Slovaquie, rapporte mardi la Tribune, ce qui marquerait la délocalisation complète d'un nouveau modèle de petite voiture jusqu'ici fabriqué en partie en France.

Deuxième automobile la plus vendue dans l'Hexagone sur les huit premiers mois de l'année, l'actuelle 208 est déjà fabriquée en partie à Trnava, et pour le reste - notamment les finitions haut de gamme - sur le site français de Poissy (Yvelines), qui emploie plus de 4.000 personnes.

"Le redéploiement industriel de PSA se poursuit", écrit la Tribune. "L'usine est désormais assurée de perdre la production de la 208. Selon nos informations, la prochaine génération de la célèbre citadine, prévue en 2019, sera produite en Slovaquie (en totalité)."

Un porte-parole de PSA a refusé de faire un commentaire.

La Tribune précise que si les syndicats s'inquiètent de la baisse des volumes à Poissy, le site n'est pas menacé. PSA a fait savoir vendredi qu'il étudiait la possibilité de fabriquer un modèle supplémentaire dans l'usine.

Le site, qui produit aussi la petite DS3, accueillera par ailleurs la production d'une nouvelle DS - sans doute un petit SUV de la taille de la DS3 - qui devrait être présenté lors du prochain Mondial de l'auto à Paris début octobre.

Les segments des petites voitures - A et B - subissent depuis plusieurs années un vaste mouvement de délocalisation tant ce type de modèle à fort volume est concurrentiel en matière de prix.

La Twingo de Renault est partie en Slovénie tandis que la prochaine Clio devrait voir la partie française de sa production encore diminuer par rapport à la génération précédente..

Chez PSA, les petites Citroën C1 et Peugeot 108 sont assemblées en République tchèque tandis que la dernière génération de Citroën C3 a été délocalisée il y a quelques années en Slovaquie, alors que la génération précédente était produite à Aulnay-sous-Bois, puis à Poissy.

(Gilles Guillaume, édité par Gwénaëlle Barzic)

Valeurs associées

-0.49%

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rmenuet
    06 septembre09:10

    C'est le ruissellement de Macron...Plus d'argent pour les plus riches et chômage pour les français, bientôt moins indemnisés !

    Signaler un abus

  • pascalcs
    04 septembre14:45

    Desindustrialisation continue de la France. Qu'attend t'on pour délocaliser tout le pays? Logique économique grotesque qui ne va certainement pas améliorer la balance des paiements. Le pays se suicide à petit feu..

    Signaler un abus

  • vette350
    04 septembre14:43

    le probleme est que : 1/ le prix de la voiture ne baisse pas !2/ les salariés se sentent menacés de perdre de l'emploiLa France vous remercie....O constructeurs automobiles

    Signaler un abus

  • brun3686
    04 septembre14:37

    pas vraiment moins de taxes, juste moins de salaires. cotisations sociales employeurs 35,2 %, impôt sur les société 21% (25 % à terme en France)

    Signaler un abus

  • perdant4
    04 septembre14:03

    le dumping intra européen devrait ne plus exister!! tu parle d'un europe,ça va faire mal au prochaine élection!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.