Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La nouvelle DS4 ou le luxe à la française made in Germany
Reuters02/12/2020 à 16:41

(Actualisé avec téléconférence, précisions)

par Gilles Guillaume

PARIS, 2 décembre (Reuters) - La marque DS de PSA PEUP.PA lancera l'an prochain une nouvelle voiture compacte, la DS4, quatrième modèle de la jeune marque française qui tente toujours de trouver sa place dans le cercle très fermé du premium automobile.

Cette nouvelle berline, fabriquée à Russelsheim (Allemagne)dans l'usine historique d'Opel rachetée il y a trois ans par PSA, viendra rejoindre la grande DS9, commercialisée également à partir de 2021, et les SUV DS7 Crossback et DS3 Crossback, lancés respectivement en 2018 et 2019, a annoncé mercredi la directrice générale de la marque Béatrice Foucher au cours d'une conférence organisée en ligne pour cause de coronavirus.

La DS9 est importée de Chine tandis que les DS7 et DS3 sont fabriquées en France.

"Espérons que la DS4 va naître sous une bonne étoile, l'activité économique sera j'espère plus florissante en 2021 qu'elle ne l'a été en 2020", a dit Béatrice Foucher.

"D'une manière générale, l'industrie automobile ne peut pas s'arrêter de lancer des voitures (...) on n'arrête pas un projet véhicule en toute fin de conception à cause de la Covid."

À raison d'un nouveau lancement par an, DS vise toujours un plan produit à six modèles pour asseoir son existence sur un segment ultra-dominé par les Allemands.

Lancée en 2009 comme une déclinaison haut de gamme de Citroën, puis devenue une marque à part entière en 2015, DS a connu un démarrage en fanfare suivi de cinq années de baisse d'affilée.

Jouant à fond la carte du "chic" à la française, la marque a ensuite renoué avec la croissance en 2018, puis accéléré en 2019, mais ses ventes restaient l'an dernier encore très inférieures à celles d'Alfa Roméo, une autre marque premium appelée à devenir cousine de DS dans le futur Stellantis né de la fusion entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles)

FCHA.MI .

Béatrice Foucher a estimé que DS avait toute sa place au sein du futur groupe. "(La marque), même assez jeune, a déjà bien affirmé son positionnement, avec de la technologie et le savoir-faire français du luxe."

"L'objectif est que chacune des marques ait un territoire de clientèle, donc un ADN, différent."

La nouvelle DS4, dont l'aspect extérieur ne sera dévoilé qu'en début d'année prochaine, embarquera plusieurs nouvelles technologies d'aides à la conduite de PSA, dont la marque sert souvent de démonstrateur. La voiture porte le même nom qu'un des premiers véhicules de la marque, lancé en 2010 et fabriqué à Mulhouse, et qui a tiré sa révérence huit ans plus tard.

Sur les dix premiers mois de l'année, les ventes de DS ont rechuté de 32,1%, en ligne avec la contre-performance des marques historiques Peugeot et Citroën, toutes impactées par la pandémie de coronavirus.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Stéphane Brosse et Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

MIL 0.00%
Euronext Paris 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer