Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La guerre en Ukraine n'est dans l'intérêt de personne, dit Xi à Biden
information fournie par Reuters18/03/2022 à 20:04

(Actualisé avec Maison blanche)

PEKIN/WASHINGTON, 18 mars (Reuters) - La guerre en Ukraine n'est "dans l'intérêt de personne" et doit cesser au plus tôt, a déclaré vendredi le président chinois Xi Jinping à son homologue américain Joe Biden, selon des propos rapportés par la télévision d'Etat chinoise.

Joe Biden a de son côté mis en garde Xi Jinping sur "les implications et les conséquences" d'un soutien matériel de la Chine à la Russie qui lui permettrait de prolonger la guerre en Ukraine, a indiqué la Maison blanche, sans détailler ce que ces "conséquences" pourraient être.

Selon les médias officiels chinois, Xi Jinping a assuré à son interlocuteur que Pékin n'avait aucun intérêt à soutenir l'effort de guerre russe.

"La crise en Ukraine est une chose que nous ne voulons pas voir", a dit Xi Jinping.

"Les premières priorités aujourd'hui sont de continuer le dialogue et les négociations, d'éviter les pertes civiles, de prévenir une crise humanitaire, de cesser les combats et de mettre fin à la guerre le plus tôt possible", a ajouté le président chinois.

Toutes les parties doivent soutenir conjointement le dialogue entre Moscou et Kyiv, et les Etats-Unis et l'Otan doivent mener parallèlement des discussions avec la Russie pour résoudre le "noeud" de la crise ukrainienne et répondre aux préoccupations de sécurité de la Russie et de l'Ukraine, a suggéré Xi Jinping.

Lors de cet entretien qui a duré un peu moins de deux heures, le président chinois a également invité Joe Biden à remettre les relations bilatérales entre la Chine et les Etats-Unis "sur les bons rails" et souligné qu'il incombait à Pékin et Washington d'assumer leurs responsabilités en oeuvrant ensemble à la paix dans le monde.

Joe Biden a pour sa part réaffirmé l'opposition des Etats-Unis à tout "changement de statu quo" sur Taïwan, cible des ambitions territoriales chinoises, selon la Maison blanche.

(Reportage de Ryan Woo à Pékin, Caitlin Webber et Rami Ayyub à Washington, version française Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.