Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La Française a collecté 5,6Md€ en 2019
information fournie par Newsmanagers03/03/2020 à 12:45

(NEWSManagers.com) - Le groupe La Française poursuit sur une dynamique qui lui réussit plutôt bien. En 2019, la filiale du Crédit Mutuel Nord Europe a enregistré une collecte nette de 5,6 milliards d'euros. Malgré un effet marché positif, les encours ont toutefois progressé de seulement 3 milliards d' euros pour atteindre 69 milliards car elle a procédé l' an dernier à deux opérations de cessions. Celle de CD Partenaires, une plateforme pour les conseillers en gestion privée en architecture ouverte, et celle de son activité de gestion privée vendue à Cholet Dupont. Le tout représentant 3 milliards d' euros d' encours (dont 2,8 milliards pour CD Partenaires).

" Sur les deux dernières années, nous avons collecté environ 10 milliards d' euros ce qui a eu plusieurs effets, raconte Patrick Rivière, directeur général. D' une part de compenser la perte du mandat des assurances du Crédit Mutuel d' environ 10 milliards d' euros en 2018. La conséquence indirecte a aussi été d' augmenter la part de notre clientèle de tiers, c' est-à-dire en dehors des réseaux du Crédit Mutuel. Le second effet a été celui d' une internationalisation très forte notamment sur l' Allemagne " . Cette internationalisation provient notamment du rachat de Veritas fin 2018.

Du coup, les stocks d' actifs gérés pour le compte du groupe sont passés d' un peu plus de 20% à 15% tandis que la collecte part du groupe est descendue à juste 5%.

La France retrouve du potentiel de croissance

La filiale du Crédit Mutuel Nord Europe se présente désormais autour de deux piliers d' activité : un dédié aux actifs financiers et un dédié à la gestion immobilière. Le premier pilier a collecté 1,9 milliard d' euros, mais c' est le deuxième pilier, celui sur l' immobilier, qui affiche la plus forte dynamique avec 3,7 milliards de souscriptions nettes. Sur ce dernier montant, 2 milliards proviennent de mandats institutionnels. Le groupe a notamment travaillé pour des investisseurs asiatiques souhaitant acheter des immeubles en Europe (pour 1,2 milliard). La Française revendique même la place de " 1er partenaire des investisseurs sud-coréens en France " . Elle a également développé une activité de foncières en partenariat avec plusieurs institutionnels dont le CPPIB (Office d'investissement du régime de pensions du Canada).

L' année 2020 devrait représenter le début d' un nouveau paradigme de long terme pour l' ensemble des gestionnaires d' actifs, celui où " il n' y aura plus d' investissement rentable sans dimension durable " , selon Xavier Lépine, président du directoire. Tout l' enjeu consistera donc à pouvoir identifier les gagnants de ce nouveau paradigme. Et la direction de La Française considère être bien armée avec ses deux piliers d' activité, une gestion organisée en multi-boutiques, le développement d' expertises internes en investissement durable et une culture tournée vers l' innovation. Après plusieurs années de croissance très internationale, elle considère que la France est un marché qui retrouve " un énorme potentiel " selon Patrick Rivière, grâce notamment à la Loi Pacte et à la réforme des retraites. L' Allemagne, qu' elle présente désormais comme son autre marché domestique, devrait aussi alimenter sa croissance ainsi que l'Asie.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.