Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La FCA britannique veut simplifier les règles sur les introductions en Bourse
information fournie par Reuters26/05/2022 à 12:00

LA FCA BRITANNIQUE VEUT SIMPLIFIER LES RÈGLES SUR LES INTRODUCTIONS EN BOURSE

LA FCA BRITANNIQUE VEUT SIMPLIFIER LES RÈGLES SUR LES INTRODUCTIONS EN BOURSE

par Huw Jones

LONDRES (Reuters) - L'autorité de régulation des marchés financiers au Royaume-Uni a annoncé jeudi plusieurs mesures en vue d'une éventuelle révision des règles à la Bourse de Londres afin d'attirer davantage de sociétés de croissance et d'offrir aux actionnaires de plus grandes opportunités d'investissements.

Le Royaume-Uni souhaite renforcer l'attractivité de la place financière de Londres en tant que référence mondiale pour les introductions en Bourse.

A la traîne de Wall Street pour ce qui est d'attirer les entreprises technologiques sur les marchés, la Bourse de Londres doit en outre faire face à la concurrence accrue d'Amsterdam depuis le Brexit.

La Financial Conduct Authority (FCA) indique vouloir "rendre le régime de cotation (...) au Royaume-Uni, plus efficace, plus facile à comprendre et plus compétitif".

Elle suggère notamment que les entreprises souhaitant être cotées à Londres n'aient plus à choisir entre deux segments différents, standard et premium, avec des normes distinctes.

"Au lieu de cela, toutes les sociétés cotées en Bourse devraient répondre à une série de critères et pourraient ensuite choisir d'adhérer à une autre série de conditions", a déclaré la FCA dans un communiqué. "Les sociétés et leurs actionnaires décideraient eux-mêmes si ces obligations supplémentaires leur conviennent."

La FCA a assoupli en juillet dernier les règles applicables aux SPAC ("special purpose acquisition company") à la suite de l'intérêt suscité à New York et à Amsterdam par ces véhicules d'investissement.

En décembre, l'organisme de surveillance a déclaré qu'il autoriserait une forme spécifique de structures d'actions à double classe, une caractéristique du marché new-yorkais qui plaît au secteur technologique.

(Reportage Huw Jones, version française Laetitia Volga, édité par Bertrand Boucey)

Valeurs associées

LSE -58.19%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.