Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Belgique pourrait importer de l'électricité française
Reuters02/10/2018 à 12:21

    BRUXELLES, 2 octobre (Reuters) - La Belgique pourrait
importer 1.000 mégawatts d'électricité de France durant les mois
d'hiver afin de faire face à une éventuelle pénurie du fait de
l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires, a déclaré mardi
devant le Parlement belge le directeur général du gestionnaire
de réseau Elia  ELI.BR .
    "Pour les mois de novembre et de décembre, la France aura
une capacité disponible de 1.000 mégawatts qui pourra être
exportée de la France vers la Belgique, ce qui est une bonne
nouvelle (...)", a déclaré Chris Peeters devant une commission
parlementaire.
    Sur les sept réacteurs nucléaires que compte la Belgique,
tous exploités par le français Engie  ENGIE.PA  via sa filiale
Electrabel et produisant normalement la moitié des besoins en
électricité du pays, un seul est actuellement opérationnel.
    Engie a toutefois annoncé vendredi que les opérations de
maintenance sur le réacteur nucléaire Tihange 1, située dans la
province de Liège, s'achèveraient plus tôt que prévu, à la
mi-novembre.  
    Une semaine auparavant, Electrabel avait cependant dit que
l'arrêt de deux autres réacteurs - Tihange 2 et Tihange 3 -
allait être prolongé de plusieurs mois, au moins jusqu'en mars
2019, en raison de la dégradation du béton de certains
bâtiments.  
    Au vu de cette "indisponibilité supplémentaire et inattendue
de plusieurs centrales nucléaires pour l'hiver 2018-2019", Elia
avait estimé dans un communiqué publié la semaine dernière entre
1.600 et 1.700 mégawatts le "besoin de capacité supplémentaire
pour garantir la sécurité d'approvisionnement de la Belgique cet
hiver".
    S'exprimant lui aussi devant les parlementaires belges,
Thierry Saegeman, directeur des activités nucléaires chez Engie
Electrabel, a qualifié la crise de "gigantesque", ajoutant que
le groupe français aidait Elia à trouver des capacités
supplémentaires pour faire face à la pénurie.

 (Sybille de La Hamaïde, Daphne Psaledakis et Bate Felix, Benoit
Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand
Boucey)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +1.05%
Euronext Bruxelles +1.16%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer