Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE plus préoccupée par son marché que par la paix en Irlande-PM
Reuters05/03/2021 à 11:24

LONDRES, 5 mars (Reuters) - La Première ministre d'Irlande du Nord a accusé vendredi l'Union européenne de se préoccuper davantage de l'intégrité de son marché commun que de l'accord de paix de 1998.

L'UE a annoncé mercredi qu'elle allait lancer une procédure juridique contre la décision du gouvernement britannique de prolonger la "période de grâce" sur les contrôles douaniers sur certains produits alimentaires exportés de Grande-Bretagne vers l'Irlande du Nord. Bruxelles a dénoncé une initiative unilatérale violant l'accord de Brexit.

"La seule chose qui les intéresse, c'est de préserver leur bloc. Ils ne sont pas intéressés, contrairement à ce qu'ils prétendent, par la préservation de l'accord de Belfast", a dit Arlene Foster à la BBC.

"S'ils l'étaient, ils ne prendraient pas l'initiative qu'ils prennent maintenant."

Le protocole relatif à l'Irlande du Nord contenu dans l'accord de Brexit visait à empêcher les marchandises du Royaume-Uni à entrer sans contrôle sur le marché unique européen mais ses effets, et les mesures prises aussi bien à Londres qu'à Bruxelles, ont été "totalement disproportionnés" par rapport aux risques, a jugé Arlene Foster.

"Il faut remplacer (le protocole) parce que, assurément, prolonger les périodes de grâce, ce n'est qu'un cautère sur une jambe de bois par rapport à ce que sont vraiment les problèmes fondamentaux en termes de commerce", a-t-elle dit.

"Il y a un malentendu fondamental avec l'Union européenne au sujet des dégâts qu'ils provoquent."

Face aux perturbations commerciales provoquées par le Brexit et les dispositions prises pour éviter le rétablissement d'une frontière physique sur l'île d'Irlande, les organisations paramilitaires unionistes nord-irlandaises ont annoncé cette semaine qu'elles retiraient temporairement leur soutien à l'accord de paix du Vendredi saint de 1998 sur l'Irlande du Nord.

(Paul Sandle et Sarah Young Version française Bertrand Boucey)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer