Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'offre de Veolia "est en réalité très hostile", dit Philippe Varin (Suez) dans le JDD
Reuters13/09/2020 à 11:07

L'OFFRE DE VEOLIA "EST EN RÉALITÉ TRÈS HOSTILE", DIT PHILIPPE VARIN (SUEZ) DANS LE JDD

PARIS (Reuters) - L'offre de Veolia, qui propose de racheter les parts d'Engie dans le capital de Suez en vue d'une offre ultérieure sur l'ensemble du capital, et que le groupe dit "amicale" est en réalité "très hostile", juge Philippe Varin, président du conseil d'administration de Suez, dans un entretien accordé au Journal du dimanche.

"Telle qu'elle est formulée, elle pose de réels et sérieux problèmes. Je comprends tout à fait que le conseil d'administration d'Engie veuille traduire en cash sa participation dans Suez. Mais pour résoudre ce problème, la décision d'Engie sur la proposition de Veolia déterminerait le futur de Suez et consisterait notamment à démanteler le groupe Suez en France", explique-t-il.

"Si on gratte un peu, sous le vernis du super champion français mondial que l'on nous fait miroiter, je vois un mirage industriel (...) De plus, le processus qui se dessine prendrait au moins dix-huit mois. Il va affaiblir notre force commerciale, déstabiliser les clients, le management, tous les salariés", poursuit Philippe Varin.

"Pour nos actionnaires hors Engie, qui représentent les deux tiers de notre capital, c'est un risque de prise de participation rampante, dont les modalités sont floues. Pour nos 90 000 collaborateurs, dont 30 000 en France, c'est la menace de pertes d'emplois. On ne peut pas annoncer 500 millions de synergies et dire qu'il n'y aura pas d'impact. Je ne l'ai jamais vu de ma vie", souligne-t-il.

Philippe Varin reproche en outre à Antoine Frérot, patron de Veolia, que cette offre soit "à prendre ou à laisser d'ici à la fin du mois" et que son prix soit "bien en dessous de la valeur intrinsèque de la société".

"Le management est en train de bâtir une solution alternative que le conseil encourage. Les travaux sont en cours et, pour leur sérénité, je ne peux pas en dire plus", ajoute-t-il.

Le conseil d'administration de Suez a annoncé jeudi le rejet de l'offre de Veolia et a exprimé son soutien à la direction dans la mise en oeuvre de son plan stratégique comme dans la recherche de solutions alternatives au rapprochement proposé par son concurrent.

Il a jugé le prix de 15,50 euros par action proposé par Veolia pour la quasi-totalité de la participation d'Engie (soit 29,9% sur un total de quelque 32%) "significativement inférieur" à la valorisation intrinsèque de Suez et considère que le schéma proposé comporte "un risque de prise de contrôle dans des conditions inacceptables".

(Jean-Philippe Lefief)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.86%
Euronext Paris -2.63%
Euronext Paris -0.69%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • heimdal
    13 septembre19:46

    Surtout pour toi qui va perdre ta place !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

31.11 -1.35%
12.63 -3.05%
1.18395 0.00%
43.08 -0.42%
CGG
0.6872 -4.05%

Les Risques en Bourse

Fermer