Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'inquiétude liée à Omicron ravive l'aversion au risque
information fournie par Reuters20/12/2021 à 10:07

LES PRINCIPALES BOURSES EUROPÉENNES RECULENT NETTEMENT EN DÉBUT DE SÉANCE

LES PRINCIPALES BOURSES EUROPÉENNES RECULENT NETTEMENT EN DÉBUT DE SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent nettement en début de séance lundi, les investisseurs s'inquiétant de l'augmentation rapide des cas de COVID-19 dus au variant Omicron et de l'impact économique des restrictions liées à la pandémie.

À Paris, le CAC 40 perd 2,07% à 6.783,02 points vers 08h50 GMT. A Londres, le FTSE 100 cède 1,73% et à Francfort, le Dax recule de 2,52%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 2,24%, le FTSEurofirst 300 de 2,03% et le Stoxx 600 de 2,11%.

Les Pays-Bas ont décrété un confinement dimanche qui devrait rester en place au moins jusqu'au 14 janvier pour faire face à la recrudescence anticipée des contaminations et l'incertitude plane sur ce que pourrait décider d'autres pays européens parmi lesquels le Royaume-Uni et l'Italie.

"Le sentiment de risque des investisseurs a été sapé par de nouvelles preuves au cours du week-end de l'impact perturbateur d'Omicron. Le confinement aux Pays-Bas va renforcer les craintes que des mesures similaires soient adoptées dans d'autres pays européens dans les semaines à venir", a écrit Lee Hardman, analyste chez MUFG dans une note aux clients.

A ces préoccupations s'ajoutent l'éventualité que le massif plan de réformes sociales de Joe Biden ne passe pas le Sénat après qu'un élu démocrate a annoncé qu'il n'apporterait pas son soutien au projet.

Aux valeurs, tous les secteurs européens sont en baisse, de celui des télécoms (-1,86%) à celui des transports et loisirs (-2,98%).

Sodexo, Unibail, Lufthansa, TUI perdent de 3,69% à 4,73%.

TotalEnergies, Eni et BP cèdent entre 2,51% et 4,54% en raison du recul de plus de 3% des cours du brut.

Ipsen perd 7,15% après que la FDA américaine a donné son feu vert au laboratoire indien Cipla pour son traitement à lanréotide concurrent du Somatuline, le produit phare du groupe français.

L'action Novo Nordisk chute de 11,41%, le groupe danois ayant annoncé qu'il ne serait pas en mesure de répondre à la demande de son nouveau médicament pour la perte de poids à la suite de problèmes d'approvisionnement aux États-Unis.

BNP Paribas parvient à se maintenir à l'équilibre stable après avoir annoncé un accord avec BMO Groupe Financier pour la cession de ses activités de banque commerciale aux Etats-Unis pour 16,3 milliards de dollars (environ 14,5 milliards d'euros).

Des valeurs de la pharmacie et des livraisons de repas à domicile profitent eux des craintes d'un durcissement des restrictions sanitaires : Eurofins Scientific gagne 2,65% et Deliveroo 2,38%.

(Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

ENI
MIL -0.76%
Euronext Amsterdam -3.19%
Euronext Paris -0.84%
Euronext Paris +0.14%
Euronext Paris -0.63%
Euronext Paris -0.44%
Euronext Paris -1.58%
BP
LSE -1.30%
LSE 0.00%
LSE -6.89%
XETRA -5.90%
TUI
XETRA -6.83%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

1 commentaire

  • 20 décembre10:46

    Quel risque, puisque les vaccins nous protègent? ;-)


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.