Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'évacuation des derniers rebelles syriens de Homs est en cours

Reuters 20/05/2017 à 13:21
 (Actualisé avec précisions, citations, contexte) 
    HOMS, Syrie/BEYROUTH, 20 mai (Reuters) - Des rebelles 
syriens ont commencé à évacuer samedi le dernier secteur de la 
ville de Homs qui était encore tenu par les insurgés, rapporte 
un journaliste de Reuters. 
    Un car transportant des combattants rebelles et leurs 
familles a quitté Al Waer. Des dizaines d'autres devaient suivre 
pour évacuer au total quelque 2.500 personnes. 
    L'accord d'évacuation d'Al Waer est l'un des plus importants 
du genre conclus entre le régime et les forces de l'opposition. 
    Comme nombre d'accords similaires conclus ces derniers mois, 
 il tend à rendre au gouvernement syrien le contrôle de parties 
de l'ouest du pays longtemps contrôlées par l'opposition mais 
qui étaient assiégées par l'armée syrienne et alliés. 
    L'accord d'Al Waer, soutenu par la Russie, le grand allié du 
président syrien Bachar al Assad, a commencé à être mis en 
application au mois de mars. Plusieurs milliers de personnes ont 
quitté les lieux en plusieurs vagues.  
    Une fois l'accord totalement exécuté, 20.000 personnes 
auront quitté le secteur, selon les chiffres communiqués par 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG 
basée à Londres qui s'appuie sur un vaste réseau d'informateurs 
sur le terrain. 
    La plupart des rebelles quittant Homs devraient gagner la 
province d'Idlib, au nord, ou la ville de Djarablous, près de la 
frontière turque, ont précisé des médias syriens. 
    Certains resteront à Al Waer et remettront leurs armes à 
l'armée syrienne et à ses alliés.  
     
    LA RUSSIE, GARANTE DE L'ACCORD 
    Un responsable russe qui participe à la mise en oeuvre de 
l'accord a déclaré aux journalistes que la police militaire 
russe aiderait à mettre en place la transition. 
    "La Russie a un rôle de garant de cet accord. La police 
militaire russe restera et exécutera des missions à l'intérieur 
du secteur", a déclaré Sergueï Droujine par l'intermédiaire d'un 
interprète. 
    Ces accords d'évacuation, qui ont également mis en place 
dans des secteurs assiégés autour de Damas et à Alep à la fin de 
l'an dernier, sont appelés accords de réconciliation par le 
gouvernement syrien qui y voit le moyen de rétablir les services 
et l'ordre publics. 
    L'opposition est critique envers ces accords. Pour elle, ils 
équivalent à des déplacements forcés d'opposants à Bachar al 
Assad hors des principaux centres urbains de la Syrie, souvent 
après des années de siège et de bombardements. 
    Le gouvernement de Bachar al Assad, soutenu militairement 
par la Russie depuis 2015 et, dès les premiers temps de la 
guerre en mars 2011 par des milices soutenues par l'Iran, a 
négocié ces accords en position de force et a ainsi ramené de 
grands secteurs urbains de l'ouest du pays sous son contrôle. 
    Les rebelles contrôlent encore quelques poches autour de 
Damas et dans le sud, ainsi que la quasi-totalité de la province 
d'Idlib. 
    L'Etat islamique, combattu à la fois par l'armée syrienne 
soutenue par la Russie, par les rebelles et par la coalition 
internationale menée pour les Etats-Unis, contrôle pour sa part 
de vastes territoires dans l'est de la Syrie. 
 
 (Marwan Makdesi avec John Davison à Beyrouth; Henri-Pierre 
André et Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.