Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

L'équipementier Continental vise mieux en 2024 dans sa division automobile
information fournie par Boursorama avec AFP 07/03/2024 à 12:47

( AFP / THOMAS LOHNES )

( AFP / THOMAS LOHNES )

L'équipementier automobile allemand Continental, en pleine transition délicate vers la mobilité électrique, a annoncé jeudi viser une amélioration de la marge de sa division automobile en 2024, après l'avoir redressée l'an dernier en dépit d'un marché morose.

La marge opérationnelle ajustée d'effets exceptionnels pour cette activité phare du groupe devrait se situer cette année dans une fourchette entre 3,0 et 4,0%, contre 1,9% en 2023, qui a marqué la première année de retour dans le vert depuis 2019.

Le chiffre d'affaires doit lui atteindre entre 20,0 et 22,0 milliards d'euros, après 20,3 milliards l'an dernier.

Les équipementiers automobiles en Europe sont sous pression dans le contexte de la transition vers la voiture l'électrique qui les oblige à profondément transformer leur activité et tandis que le nombre de véhicules vendus en Europe demeure inférieur aux niveaux d'avant Covid.

Le groupe de Hanovre a annoncé récemment la suppression de 7.150 postes dans le monde, dans le cadre d'un plan d'économies visant à accroître sa compétitivité.

Les "incertitudes géopolitiques, tensions persistantes sur l'approvisionnement en semi-conducteurs et l'inflation" ont constitué pour Continental des "défis majeurs" l'an dernier, a déclaré jeudi le PDG Nikolai Setzer.

Le groupe, qui fabrique aussi des pneus et propose des solutions industrielles via sa division ContiTech, a vu son bénéfice net bondir en 2023 à 1,16 milliard d'euros, contre près de 67 millions un an plus tôt.

Les ventes ont augmenté de 5,1%, à 41,4 milliards d'euros et le résultat opérationnel ajusté a été porté à 2,52 milliards d'euros, soit une marge de 6,1% sur les ventes.

Ce ratio doit atteindre entre 6,0 et 7,0% en 2024, pour des ventes entre 41 et 44 milliards d'euros, pendant que les analystes sondés par Factset tablaient en moyenne sur une prévision de 42,8 milliards d'euros.

Après ces annonces, le titre Continental cédait 4,1% en matinée à la Bourse de Francfort.

Valeurs associées

55,30 EUR XETRA +0,04%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.