1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'autorité britannique de la concurrence s'inquiète du rapprochement Amazon-Deliveroo
Reuters27/12/2019 à 13:48

    BANGALORE, 27 décembre (Reuters) - L'autorité britannique de
la concurrence a annoncé vendredi qu'elle allait approfondir son
enquête sur les conséquences du rachat par Amazon  AMZN.O  d'une
part du capital de Deliveroo.
    Le géant du commerce en ligne a participé en mai dernier à
une levée de capital qui a permis à la startup britannique
spécialisée dans la livraison de plats de collecter 575 millions
de dollars.
    L'enquête ouverte en juin par la Competition and Markets
Authority (CMA) britannique vise à déterminer si
l'investissement massif d'Amazon dans Deliveroo est de nature à
fausser la concurrence dans les secteurs de la livraison de
repas et d'épicerie.
    Les deux parties ont défendu leur accord, Amazon soulignant
qu'il permettrait "davantage d'innovation au service du
consommateur".
    Dans son communiqué, la CMA annonce vendredi que les
éléments apportés par les deux parties n'ont pas dissipé ses
inquiétudes et que son enquête entre donc dans une nouvelle
phase.
    Commentant cette décision, Deliveroo a dit qu'elle coopérait
avec l'autorité de la concurrence et a ajouté que l'accord noué
avec le géant de Seattle "alimenterait la concurrence, aiderait
les restaurants à développer leur chiffre d'affaires, créerait
davantage d'emploi de livreurs et élargirait le choix des
consommateurs".
    Amazon a estimé de son côté que la startup britannique
devait pouvoir bénéficier d'un accès plus large aux
investisseurs.     
    La CMA a bloqué en avril dernier l'OPA amicale à 9,6
milliards de dollars lancée dans la grande distribution par
Sainsbury's  SBRY.L  sur Asda, filiale de Walmart  WMT.N .

 (Pushkala Aripaka 
version française Henri-Pierre André, édité par Sophie Louet)
 

Valeurs associées

LSE +0.48%
NASDAQ -2.65%
NYSE +0.76%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

1.08465 +0.57%
FDJ
30.345 +1.93%
15.84 -3.83%
58.43 -1.18%
44.295 -1.02%

Les Risques en Bourse

Fermer