Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L' ancien patron du NBIM rejoint une société de gestion
information fournie par Newsmanagers14/12/2021 à 09:15

(NEWSManagers.com) - Après avoir passé 13 ans à la tête du fonds souverain norvégien, et chapeauté presque 1.000 milliards d'euros d'encours, Yngve Slyngstard passe dans le privé. L'ancien directeur général de Norges Bank Investment Management (NBIM) va rejoindre en mars prochain la jeune société de gestion Aker Asset Management (AAM), lancée début novembre par la holding industrielle cotée norvégienne Aker.

En tant que directeur général et senior partner d'AAM, il sera chargé de développer la gestion active au sein de cette nouvelle organisation, qui va créer des fonds d'infrastructure et de transition énergétique. AAM investira également dans des fonds de capital-investissement, de capital-risque, et d'amorçage.

Investir 100 milliards d'euros dans la transition énergétique

Cette nouvelle aventure contient une part de risque pour Yngve Slyngstad, qui a pris 5% du capital de la société de gestion. La holding Aker demeure toutefois l'actionnaire majoritaire. Le conseil d'administration comprend Øyvind Eriksen, le président-directeur général d'Aker, Kristian Røkke, le directeur général d'Aker Horizons, filiale qui investit dans des entreprises de solutions climatiques, et d'autres membres indépendants ayant une expertise dans la gestion d'actifs. Basée à Fornebu, AAM envisage d'établir des bureaux dans des centres financiers en Asie, en Europe et aux Etats-Unis.

La société de gestion va se concentrer sur la transition énergétique, qui présente des opportunités d'investissement importantes, a déclaré Yngve Slyngstad dans un communiqué. " Pour réaliser de grands projets susceptibles d'accélérer la transition vers une société net zéro, il faut que les grandes entreprises industrielles et les grands investisseurs mondiaux s'unissent. Nous avons l'objectif de créer des fonds d'un montant total de 100 milliards d'euros, qui investiront dans des solutions climatiques rentables et créatrices de valeur. L'énergie verte, l'industrie verte et les villes vertes seront nos domaines d'investissement prioritaires " , a-t-il précisé.

Treize années de succès gâchées par un scandale avant son départ

Dirigeant de NBIM de 2008 à septembre 2020, Yngve Slyngstad aura été un acteur clé dans la multiplication par cinq des encours du fonds souverain, au-delà de 10.000 milliards de couronnes norvégiennes (980 milliards d'euros). " J'ai eu la chance de participer à la création du fonds souverain norvégien, qui restera l'un des fondements les plus importants de la société norvégienne établie par notre génération " , a-t-il déclaré.

Yngve Slyngstad a été remplacé il y a un peu plus d'un an par l'ancien gérant de hedge funds Nicolai Tangen. La période de passation de pouvoir, entre l'annonce de la démission d'Yngve Slyngstad en octobre 2019, et son retrait effectif en septembre 2020, aura été marquée par plusieurs scandales. Le dirigeant sur le départ a été accusé d'avoir accepté un vol privé entre les Etats-Unis et la Norvège, payé par son successeur, qui l'avait invité à s'exprimer lors d'un séminaire à la Wharton School. Ce dernier lui aurait également envoyé un e-mail pour lui proposer de discuter du poste, notamment sous l'angle politique. Le directoire de la Norges Bank, qui supervise le fonds NBIM, a finalement estimé, en mai 2020, que les deux hommes n'avaient pas contrevenus aux règles éthiques du fonds souverain.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.