1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'ancien patron d'Anglo Irish Bank condamné à 6 ans de prison
Reuters20/06/2018 à 19:01

    DUBLIN, 20 juin (Reuters) - L'ancien directeur général de la
banque irlandaise Anglo Irish Bank, David Drumm, a été condamné
mercredi à six ans de prison pour avoir maquillé les comptes de
son groupe pendant la crise financière de 2008.
    Au terme d'un procès de quatre mois, Drumm, 51 ans, avait
été reconnu coupable le 6 juin de conspiration de fraude et de
faux en écritures comptables.
    Il avait plaidé non coupable de l'accusation d'avoir donné à
penser que les dépôts de l'Anglo Irish Bank étaient supérieurs
de 7,2 milliards d'euros à leur niveau de 2008, quand la crise
des subprimes a commencé à mettre les banques irlandaises en
difficulté.
    "Clairement M. Drumm et ses collègues travaillaient dans des
conditions difficiles. Mais le souci de maintenir la banque en
activité n'est pas une excuse. Il y a eu un comportement
fortement répréhensible et cela n'excuse pas la fraude et la
malhonnêteté", a déclaré la juge Karen O'Connor en rendant le
verdict dans une salle d'audience pleine à craquer.
    La peine prononcée a été de huit ans de réclusion au total
mais ramenée à six ans en prenant en compte des circonstances
atténuantes. La justice a tenu compte aussi des cinq mois de
détention préventive que Drumm a effectués aux Etats-Unis à la
suite de son arrestation en 2015 dans le faubourg cossu de
Boston où il s'était installé après sa démission en 2008.
    Trois autres responsables d'Anglo et d'Irish Life and
Permanent avaient été condamnés à des peines allant jusqu'à
trois ans et demi pour la même affaire.
    Au total, le sauvetage des banques irlandaises a coûté 64
milliards d'euros au contribuable.

 (Padraic Halpin, Véronique Tison pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer