Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'Allemagne va relever son objectif de réduction des émissions de carbone d'ici 2030
information fournie par Reuters05/05/2021 à 15:53

(Actualisé avec officialisation, nouvelles déclarations, contexte)

par Maria Sheahan et Thomas Escritt

BERLIN, 5 mai (Reuters) - L'Allemagne a annoncé mercredi relever son objectif de réduction des émissions de carbone de 55% à 65% d'ici 2030 puis à 88% d'ici 2040, réagissant ainsi à une récente décision de justice ainsi qu'à la progression des intentions de vote en faveur des Verts aux prochaines élections de septembre prochain.

Selon ce nouvel objectif, l'Allemagne viserait des émissions nettes quasi nulles d'ici 2045, soit cinq ans plus tôt qu'initialement prévu, a déclaré le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz.

"C'est un objectif équitable pour les jeunes générations dans la mesure où nous ne leur laissons pas le plus gros fardeau pour l'avenir. Chaque décennie, chaque génération prend ses responsabilités", a souligné pour sa part ministre allemande de l'Environnement, Svenja Schulze.

La semaine dernière, la Cour constitutionnelle allemande a déclaré que le gouvernement avait échoué à expliquer comment il comptait réduire les émissions de carbone d'ici 2030 pour les ramener à un niveau quasi-nul d'ici 2050 et que cela constituerait de manière injuste un fardeau pour les générations futures.

Ces objectifs étaient inscrits dans la loi de 2019 sur le climat, adoptée par le parti conservateur d'Angela Merkel et ses partenaires de la coalition sociale-démocrate (SPD), à l'issue de nombreuses controverses.

La loi prévoyait un objectif de réduction des émissions de CO² d'au moins 55% d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990, et un taux net d'émissions carbone nul d'ici 2050.

Un groupe de plaignants, parmi lesquels figuraient des habitants des îles allemandes situées en mer du Nord, redoutant les inondations causées par les changements climatiques, avait contesté cette loi, la jugeant inadaptée.

Les émissions de CO² de l'Allemagne sont déjà inférieures de 40% au niveau de 1990, a déclaré mercredi la ministre de l'environnement, Svenja Schulze. Les nouveaux objectifs impliquent une réduction supplémentaire de 25 points de pourcentage dans les années 2020, 23 points dans les années 2030 et 12 dans les années 2040.

La version modifiée de la loi de 2019, qui tiendra compte de ces nouveaux objectifs, sera soumise au gouvernement pour approbation formelle la semaine prochaine, ont déclaré Olaf Scholz et Svenja Schulze.

Selon le jugement de la Cour constitutionnelle, le gouvernement avait jusqu'à la fin de l'année prochaine pour modifier sa loi sur le climat.

Les responsables politiques, y compris ceux ayant voté la loi de 2019, s'étaient empressés de saluer la décision de justice, à l'heure où les écologistes sont de plus en plus considérés comme le parti à battre lors des élections nationales de septembre.

Les Verts étant en tête dans la plupart des sondages d'opinion, les partis au pouvoir ont cherché à se mettre rapidement d'accord sur les changements d'objectifs de réduction des émissions de CO², mais le consensus semblait difficile à atteindre jusqu'à l'annonce faite mercredi par M. Scholz.

Cette décision implique d'accélérer le développement des énergies renouvelables et d'augmenter le prix du CO² plus rapidement que prévu.

(Maria Sheahan, Thomas Escritt, version française Hayat Gazzane, édité par Jean-Michel BélotJean-Michel Bélot)

Valeurs associées

XETRA -2.08%
RWE
XETRA +0.81%
XETRA +0.16%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.