1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'afflux de réfugiés se tarit en Allemagne
Reuters21/12/2015 à 17:30

    BERLIN, 21 décembre (Reuters) - Le nombre de migrants 
arrivés en Allemagne en décembre a diminué de plus de moitié par 
rapport à novembre, selon les statistiques de la police fédérale 
consultées lundi par Reuters. 
    Ce déclin est probablement dû au mauvais temps en mer Egée, 
principale voie de transit des réfugiés vers l'Europe, et aux 
contrôles plus stricts appliqués à ses frontières par la 
Turquie. 
    Du début du mois jusqu'au 20 décembre, environ 73.500 
migrants sont arrivés en Allemagne contre 170.000 sur la même 
période en novembre, montrent les statistiques de la police. 
    Sur ces entrants, environ 6.000 personnes ne font que 
transiter par l'Allemagne pour se rendre en Scandinavie, ce qui 
donne un solde d'environ 68.000 arrivées. 
    Les statistiques de la police sont calculées sur la base 
d'échantillons dans les zones frontalières. 
    Le nombre d'arrivées quotidiennes a varié de 2.000 à 5.000 
en décembre. 
    D'après les données du recensement à l'entrée sur le 
territoire, 965.000 réfugiés ou migrants sont arrivés en 
Allemagne en 2015 à fin novembre, ce qui signifie que le million 
est probablement dépassé désormais. 
    Cet afflux massif de migrants, fuyant la misère et la guerre 
au Proche-Orient, en Afrique et en Asie, est source de tensions 
au sein du camp conservateur de la chancelière Angela Merkel. 
 
 (Thorsten Severin; Bertrand Boucey pour le service français, 
édité par Danielle Rouquié) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.64 +4.21%
41.265 -2.45%
1.13443 -0.23%
27.605 -2.37%
66.7 +5.87%

Les Risques en Bourse

Fermer