Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Krach de la Bourse suisse : clôture à -8,67% après un passage à -13% en séance

Boursorama15/01/2015 à 19:39

La Bourse suisse s'effondrait de plus de 10% dans une séance historique jeudi 15 janvier.

Le Swiss Market Index (SMI), principal indice de la Bourse suisse, a enregistré jeudi 15 janvier l'une des plus fortes chutes de son histoire en une seule séance. En cause : l’annonce inattendue de la Banque Nationale Suisse (BNS) de supprimer son plancher de parité à 1.20 CHF pour 1 EUR.

La Bourse suisse n’est pas habituée à être la source d’inquiétudes des marchés. Surtout, l’indice SMI n’est pas habitué à perdre jusqu'à 13,6% de sa valeur en cours de séance. Jeudi 15 janvier, après une extrême volatilité des échanges, l'indice suisse a finalement clôturé en baisse de 8,67%.

Brutale revalorisation du franc suisse

La Banque Nationale Suisse (BNS) a surpris tout le monde jeudi matin en annonçant de manière inattendue la fin d’une mesure appliquée depuis 3 ans, fixant une parité minimale de 1.20 franc suisse (CHF) pour 1 euro. Cette décision avait été prise fin 2011 pour éviter au franc suisse, considéré comme une monnaie-refuge en temps de crise, de devenir trop valorisé face à la monnaie européenne qui suscitait une certaine défiance en pleine crise de l’euro-zone.

La suppression de cette mesure survient alors que l’euro se dévalue de manière significative depuis plusieurs mois face aux autres monnaies, en particulier face au dollar. La parité bloquée du franc suisse avec l’euro devenait ainsi difficilement tenable, d’où son abandon jeudi 15 janvier.

Conséquence immédiate : la parité entre le franc suisse et l’euro s’est brutalement réajustée en quelques minutes, après avoir été retenue artificiellement pendant 3 ans. Le franc suisse s’appréciait ainsi de plus de 15% face à l’euro en cours de séance, avec une volatilité record, la parité se stabilisant finalement vers 1.03 à 1.04 CHF pour 1 EUR au cours de l'après-midi.

Chute de la Bourse

Du côté des actions, le mouvement était inverse. Le franc suisse trop fort pourrait pénaliser lourdement les résultats des entreprises du pays, souvent très mondialisées et donc dépendantes de la vitalité de leurs exportations. Or, celles-ci pâtiraient d’un franc suisse trop fort.

Alimenté par l’effet de panique et la spéculation, l’indice SMI de la Bourse suisse plongeait de manière quasi-ininterrompue en matinée, atteignant -13,6% à 12h30 après de précédents planchers déjà inquiétants à -6% vers 10h50 et -8% vers 12h. Avant l'annonce, l'indice suisse était encore en hausse paisible de 0,85%.

Après 12h30, l'indice se reprenait légèrement après avoir atteint son point bas, clôturant finalement la séance en baisse de 8,67%.

Flash krach sur les indices européens

Du côté des autres marchés européens, les indices nationaux ont connu un « flash krach » à 10h50 précisément, juste au moment où l’annonce de la BNS survenait. Le CAC40, en hausse en matinée, passait à -2% en quelques minutes, les investisseurs paniquant soudainement vis-à-vis de l'impact potentiel de la nouvelle.

Pour autant, seulement quelques minutes plus tard, dès 11h15, les achats à bon compte faisaient revenir l'indice parisien dans le vert. Dans la suite de l'après-midi, le CAC40 semblait clairement remis du choc et accentuait même fortement sa hausse, jusqu'à clôturer à +2,37% à 17h35.

Lafarge, exposée à sa fusion avec le suisse Holcim, est passée momentanément par une baisse de 6% en séance avant de se reprendre fortement par la suite.

« C’est une sorte de tsunami »

Interrogé par Boursorama sur l’événement, Xavier de Villepion, vendeur d’actions chez HPC, remarquait : « la brutalité de l’annonce a pris tout le monde de revers ». « C’est une sorte de tsunami ». Surtout, « l’attitude de prévention a été inexistante », soulignait-il au sujet de la décision de la Banque Nationale Suisse, alors que la BCE et la Fed sont a contrario extrêmement prudentes dans leurs annonces avant de prendre des décisions d’une telle ampleur pour les marchés.

Xavier de Villepion ajoutait que le sursaut de la monnaie suisse face aux autres devises serait très pénalisant pour le secteur du luxe suisse ainsi que pour des entreprises comme Nestlé ou Roche, grandes exportatrices, dont le chiffre d’affaire sera lourdement pénalisé par un franc suisse ayant pris 15% face à l’euro.

Xavier Bargue

Le franc suisse a bondi brutalement face à l'euro jeudi 15 janvier en séance.


Mes listes

valeur

dernier

var.

0.24 -20.00%
1.605 0.00%
28.4 +0.71%
75.36 +1.59%
212.55 -1.58%
18.53 0.00%
19.25 -2.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.