Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Kohl's : un bénéfice trimestriel surprise de 14 millions de dollars
information fournie par AOF 24/05/2023 à 14:46

(AOF) - La chaîne de grands magasins Kohl's, dont le titre avançait de 11% en avant-Bourse, a publié au premier trimestre fiscal 2023 un bénéfice inattendu de 14 millions de dollars et 13 cents par titre, stable en glissement annuel. Sur ce premier trimestre clos fin avril, les ventes ont reculé de 3,3% à 3,4 milliards de dollars contre un consensus de 3,34 milliards de revenus pour 42 cents de perte par action. Le bénéfice opérationnel est ressorti sur la période à 98 millions de dollars, contre 82 millions un an auparavant.

Par ailleurs, les stocks se situent à 3,5 milliards de dollars, en retrait de 6% en glissement annuel.

Côté perspectives, Kohl's table pour l'exercice 2023 sur des revenus en recul de 2 à 4%, une marge opérationnelle voisine de 4%, et un bénéfice ajusté par action allant de 2,1 à 2,7 dollars.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur "grande distribution"

Deux grands défis pour le secteur

Le chiffre d'affaires des enseignes de la distribution a progressé de 6,6 % au troisième trimestre 2022 selon le panéliste IRI. Une telle performance n'avait pas été enregistrée depuis les confinements de 2020. Toutefois, depuis fin septembre, les volumes reculent suite à la hausse des prix. Les résultats des acteurs français, plutôt épargnés jusqu'à présent, devraient donc en pâtir. D'ailleurs, aux Etats-Unis, Walmart et Target ont lancé des avertissements sur leurs résultats.

Autre défi : la désorganisation logistique. D'après les données de NielsenIQ, le taux de ruptures a encore progressé dans les rayons pour atteindre 5,8 % fin octobre. Cela représente un manque à gagner de 3,5 milliards d'euros depuis le début de l'année. D'après Système U, ces troubles n'ont jamais été constatés depuis plus de cinquante ans. Les raisons sont multiples : à la fois climatiques, géopolitiques, logistiques, inflationnistes, et également liées aux comportements des consommateurs, qui stockent certains articles. En revanche la grève dans les raffineries paraît avoir eu peu d'impact car les enseignes sont parvenues à s'organiser.

Valeurs associées

AMEX 0.00%
NYSE +1.86%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.