Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Kohl's prévoit une baisse plus importante de ses ventes annuelles
information fournie par AOF 21/11/2023 à 14:40

(AOF) - Au titre de son troisième trimestre fiscal, Kohl's indique que ses ventes nettes ont diminué de 5,2 % pour s’établir à 3,8 milliards de dollars. La marge brute en pourcentage des ventes nettes est ressortie 38,9%, en augmentation de 158 points de base. Le bénéfice net de la chaîne de grands magasins s’est établi à 59 millions de dollars, soit 0,53 dollar par action diluée, comparé à un bénéfice net de 97 millions de dollars, ou 0,82 dollar par action diluée, l’année précédente à la même période.

Coté perspectives, pour 2023, Kohl's s'attend désormais à une baisse de ses ventes nettes comprise entre 2,8% et 4% contre une prévision précédente d'une baisse située entre 2% et 4%. Le groupe vise dorénavant un bénéfice dilué par action entre 2,30 et 2,70 dollars contre de 2,10 à 2,70 dollars auparavant.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur "grande distribution"

Deux grands défis pour le secteur

Le chiffre d'affaires des enseignes de la distribution a progressé de 6,6 % au troisième trimestre 2022 selon le panéliste IRI. Une telle performance n'avait pas été enregistrée depuis les confinements de 2020. Toutefois, depuis fin septembre, les volumes reculent suite à la hausse des prix. Les résultats des acteurs français, plutôt épargnés jusqu'à présent, devraient donc en pâtir. D'ailleurs, aux Etats-Unis, Walmart et Target ont lancé des avertissements sur leurs résultats.

Autre défi : la désorganisation logistique. D'après les données de NielsenIQ, le taux de ruptures a encore progressé dans les rayons pour atteindre 5,8 % fin octobre. Cela représente un manque à gagner de 3,5 milliards d'euros depuis le début de l'année. D'après Système U, ces troubles n'ont jamais été constatés depuis plus de cinquante ans. Les raisons sont multiples : à la fois climatiques, géopolitiques, logistiques, inflationnistes, et également liées aux comportements des consommateurs, qui stockent certains articles. En revanche la grève dans les raffineries paraît avoir eu peu d'impact car les enseignes sont parvenues à s'organiser.

Valeurs associées

AMEX 0.00%
NYSE +1.26%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.