Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Kering : Mélanie Flouquet et Armelle Poulou nommées membres du comité exécutif
information fournie par AOF02/04/2024 à 18:17

(AOF) - Kering annonce la nomination de Mélanie Flouquet (directrice de la stratégie) et d’Armelle Poulou, directrice financière) au comité exécutif du groupe. Avec ces deux nominations, le comité exécutif compte désormais 13 membres dont 46% de femmes. Diplômée de l’EM Lyon et Chartered Accountant au Royaume-Uni, Mélanie Flouquet a travaillé pendant 20 ans chez JP Morgan où elle était managing director en charge de l’équipe d’equity research sur le secteur du Luxe. Elle est directrice de la stratégie de Kering depuis mai 2021.

Diplômée d'HEC, Armelle Poulou a successivement occupé, en France et à l'international, différentes fonctions financières chez Procter&Gamble, Hewlett-Packard et EDF, avant de rejoindre Kering en 2019 en tant que directrice financement, trésorerie et assurances. Elle a été nommée directrice financière de Kering en septembre 2023.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur de la distribution spécialisée

Les inquiétudes subsistent

D'après la Fédération du commerce spécialisé, Procos, en octobre 2022, l'activité a reculé de 1,5% sur un an. Néanmoins l'activité de la beauté-santé (+ 5,2 %) et de l'alimentaire spécialisé (+ 3,5 %) sont dynamiques par rapport à octobre 2021. La fréquentation des points de vente a été très impactée par les problématiques de carburant et une météo défavorable. Par rapport à octobre 2019, année pré-covid, la baisse de fréquentation est très forte (- 20,9 % en octobre). Les centres commerciaux et la périphérie sont plus impactés que les centres-villes avec un écart de quatre à cinq points.

Plusieurs motifs d'inquiétude existent pour l'avenir. Les acteurs subissent un effet ciseaux très important compte tenu de l'augmentation de leurs coûts d'exploitation alors que l'évolution de la demande est très incertaine. Très peu d'enseignes peuvent répercuter sur les prix de vente la hausse de leurs coûts. La fédération demande donc, entre autres, de limiter l'indexation de l'Indice des Loyers Commerciaux à + 3,5 % pour les loyers de toutes les entreprises en 2023. Elle invoque également une urgence absolue : plafonner le prix de l'énergie pour 2023 et rétroagir sur les contrats déjà signés pour éviter que le rythme de défaillances s'accélère.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.30%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.