1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean-Michel Aulas : «Si le PSG veut acheter Tanguy Ndombele, il n'y a aucun problème»
Le Revenu13/03/2019 à 14:00

Le PDG d'OL Groupe a répondu aux questions du Revenu. (© V. Hache / AFP)

En amont du match qui opposera l'Olympique Lyonnais au FC Barcelone ce mercredi, Jean-Michel Aulas, PDG d'OL Groupe, a accordé une interview exclusive au Revenu. Dans cet entretien, il revient sur les résultats de son entreprise et sur ses perspectives. Il aborde aussi la question de la stratégie sportive de l'Olympique Lyonnais. Il expose notamment sa position concernant le joueur Tanguy Ndombele, qui attire la convoitise des grands clubs européens.

Vous misez beaucoup sur votre nouveau stade, or la division «Events» liée à l'exploitation du Groupama Stadium représentait seulement 5% des produits des activités (chiffre d'affaires) du groupe l'an dernier et la billetterie 12,8%. À combien voulez-vous porter cette part ?
Jean-Michel Aulas :
Nous tablons sur un doublement de l'activité «Events» dans les années à venir.

Niveau billetterie, nous pouvons facilement imaginer que la barre des 50 millions d'euros de recettes pourrait être atteinte à moyen terme (21,2 millions d'euros au premier semestre 2018/2019), indépendamment des performances sportives de L'Olympique Lyonnais.

Pourquoi investir dans une nouvelle salle évènementielle à proximité du stade ?
Jean-Michel Aulas
: Lyon est la seule métropole européenne qui ne possède pas une salle couverte pouvant accueillir 15/16.000 personnes. Cette enceinte va permettre de renforcer notre activité «Events» et permettra d'engranger des revenus additionnels significatifs.

Nous investissons 14 à 15 millions d'euros par an dans la formation

On s'aperçoit que les produits des activités dépendent beaucoup des ventes de joueurs (43,3% l'an dernier), desquelles dépendent les résultats sportifs. Ne pourra-t-on jamais s'affranchir de cela ?
Jean-Michel Aulas
 : Les transferts de

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris -2.63%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer