1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Janus Henderson à la recherche de nouveaux relais de croissance
Newsmanagers04/04/2019 à 16:15

(NEWSManagers.com) -

Dick Weil, qui a pris seul les rênes du groupe de gestion américano-britannique Janus Henderson depuis à peine neuf mois, veut développer les activités du groupe dans trois classes d' actifs, le multi-asset, la gestion alternative et les ETF actifs, a-t-il indiqué ce 27 mars à Londres à l' occasion d' un séminaire de presse. Sur les quelques 330 milliards de dollars d' actifs sous gestion du groupe né en 2017 du rapprochement de l' américain Janus et du britannique Henderson, la gestion multi-asset représente déjà un encours d' un peu plus de 30 milliards de dollars à fin 2018 tandis que la gestion alternative totalise 14 milliards de dollars.

En revanche, les ETF actifs constituent un nouveau terrain d' exploration. Les premières tentatives ont été mises en œuvre aux Etats-Unis et sont désormais étendues au marché australien, a indiqué Dick Weil. Deux des principaux marchés de la société de gestion, à côté du Royaume-Uni, de l' Europe et du Japon. Et Dick Weil a rappelé sa volonté de se développer en Asie hors Japon.

L' incursion dans la gestion passive est peut-être une concession à une tendance forte de la gestion mondiale qui assiste depuis plusieurs années à l' ascension exponentielle du segment de la gestion passive. Mais c' est probablement la seule. Car Dick Weil a marqué d' entrée de jeu sa volonté d' ancrer sa stratégie dans la tradition. L' engouement pour les nouvelles technologies, pour l' intelligence artificielle, pour le big data, sont certes indéniables. " Toutes ces évolutions ont leur place dans notre univers. Mais nous avons plutôt une vision contrariante sur ces développements. Ce qui ne change pas dans notre industrie est pour nous radicalement plus important que ce qui change" , a lancé Dick Weil qui milite manifestement pour le changement dans la continuité.

Ce qui passe d' abord par de la performance. " Nous devons dégager des résultats excellents et fiables en matière d' investissement " , a-t-il indiqué. Il a aussi insisté sur la nécessité de privilégier l' expérience client, autrement dit de faire au mieux pour satisfaire les besoins en constante évolution de la clientèle. Dans cette perspective, Janus Henderson a mis en place un programme d'investissement significatif sur plusieurs années. Autre chantier qui sera déployé également sur plusieurs années, le développement d'une architecture technologique évolutive et efficace. Il a également évoqué l' importance de maintenir un environnement de contrôle des risques pro-actif afin de rester en phase avec les évolutions réglementaires et de conserver la confiance des clients.

Dick Weil a par ailleurs marqué le caractère d' investisseur de long terme de Janus Henderson. Les aléas du Brexit, l' imprévisible Donald Trump, l' Europe qui pourrait plonger durablement dans un marasme à la japonaise, la politique non conventionelle des banques centrales, sont autant de problématiques qu' un investisseur ne peut ignorer mais dont il ne connaît pas les réponses. Dans ce contexte, le client ne doit pas céder aux tendances moutonnières du marché et craindre une récession à la moindre correction du marché. " Ne paniquez pas, restez fidèle à votre stratégie " , tel est le comportement qui devrait guider les pas des investisseurs. D' autant plus que le surcroît de volatilité auquel on peut s' attendre devrait offrir de nouvelles opportunités d' investissement, a relevé Dick Weil.

La pression sur les marges que connaît depuis plusieurs années le secteur de la gestion n' est pas près de se terminer, a estimé Dick Weil. Cela dit, " les marges des gestionnaires d' actifs sont encore satisfaisantes. Pour notre part, nous n' avons cessé d' améliorer notre efficacité opérationnelle " , a-t-il estimé, ajoutant que le secteur pouvait encore faire face à cette évolution en tirant parti des avancées technologiques. Il sera également soumis à un inévitable mouvement de consolidation. Dans ce contexte, Janus Henderson est manifestement dans le camp des consolidateurs....

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5563.49 -0.15%
17.04 +0.83%
22.805 -0.09%
92.45 -5.28%
2.379 +0.13%

Les Risques en Bourse

Fermer